Le patron d’une entreprise de plus de 50 travailleurs peut savoir le taux de vaccination

Seules les entreprises de plus de 50 travailleurs ont été retenues afin justement de maintenir l'anonymat des travailleurs.

Le patron d’une entreprise de plus de 50 travailleurs peut savoir le taux de vaccination
@BELGAIMAGE

Le patron d’une entreprise de plus de 50 travailleurs peut connaître le taux de vaccination de son personnel sans que l’anonymat des employés ne soit brisé. La demande pourra être faite par le responsable lui-même, ou le médecin du travail pourra prendre l’initiative d’informer l’entreprise, a fait savoir samedi la task-force vaccination lors de son point hebdomadaire.

Seules les entreprises de plus de 50 travailleurs ont été retenues afin justement de maintenir l’anonymat des travailleurs. Tout résultat s’établissant entre 20 et 95% sera communiqué avec précision alors que les résultats plus bas ou plus élevés ne seront transmis que par le biais d’une estimation. Et ce pour éviter, notamment, tout cocorico d’une société ayant atteint par exemple les 100%. La task-force insiste d’ailleurs sur le fait qu’un « taux de vaccination élevé ne peut en aucun cas signifier que les mesures de prévention relatives au Covid-19 (gestes barrière…) ne doivent plus être appliquées ».

Sensibiliser

L’objectif de cette initiative est de sensibiliser les sociétés affichant une faible couverture vaccinale. La taskforce est également revenue sur la troisième dose du vaccin contre le coronavirus. Celle-ci a déjà été administrée à 25% de la population immunodéprimée en Belgique âgée de 12 ans au moins. Les personnes de plus de 65 ans vont aussi recevoir une piqûre de rappel, quatre mois au moins après la dernière dose d’AstraZeneca et de Johnson&Johnson et 6 mois au minimum après les deux doses de Moderna ou Pfizer.

Il n’est actuellement pas question d’administrer cette troisième dose au reste de la population, mais il ne faut « jamais dire jamais », concède Jean-Michel Dogne (UNamur), membre de la task-force. « Nous disposons de moins d’informations sur la perte d’immunité de la population âgée de moins de 65 ans, puisque cette frange a été vaccinée plus tard que les aînés », remarque-t-il. La task-force assure en tout cas que la Belgique disposera de suffisamment de vaccins pour administrer cette troisième dose.

La couverture vaccinale du personnel des soins de santé atteint 88,5%. Celle des jeunes âgés de 12 à 17 ans présente encore de fortes disparités selon les Régions: 26% à Bruxelles, 57% en Wallonie et 80% en Flandre.

Plus d'actualité