La nuit reprend vie ce vendredi: « La solution, c’est le Covid Safe Ticket »

La fin du tunnel est enfin visible pour les oiseaux de nuit ! Les clubs bruxellois pourront rouvrir leurs portes le 1er octobre. Explications avec Lorenzo Serra, fondateur et porte-parole de la Fédération Brussels by Night.

Belga

Depuis un an et demi, Bruxelles avait arrêté de bruxeller. La fête était finie, plus moyen de danser, les clubs étaient fermés. Certains le resteront, d’autres sont au bord du gouffre. Mais la bonne nouvelle est tombée fin août : les clubs de la capitale rouvriront leurs portes aux fêtards le 1er octobre. « Attention, on parle bien des clubs stricto sensu comme le Fuse ou le C12, explique Lorenzo Serra, fondateur et porte-parole de la Fédération Brussels by Night qui regroupe tous les acteurs de la nuit bruxelloise et a mené les discussions avec la Région. Concernant les bars de nuit, c’est une autre discussion ».

Le sésame pour revenir danser dans le clubs, c’est le Covid Safe Ticket. Qui devient l’élément le plus essentiel du retour à la vie normale. « C’est la solution pour éviter le super-contaminateur. Ca fonctionne en plein air, il n’y a pas de raison pour que ça ne fonctionne pas à l’intérieur. Et on voit que ça fonctionne dans d’autres pays ». Une fois à l’intérieur du club, plus de masque, pas de couvre-feu, mais le retour au monde d’avant.

Belga

Systèmes de ventilation

Plus précisément, les conditions de réouverture sont liées, forcément, à la situation sanitaire, mais aussi et surtout à l’amélioration des systèmes de ventilation et de purification d’air. « C’est une décision fédérale qui doit encore tomber. On ne connaît pas encore les normes à suivre. Il faudra un laps de temps entre l’adoption de la mesure et sa mise en oeuvre ». Pour deux raisons : « La première, c’est que les clubs n’ont plus d’argent, la Région va donc sans doute les aider financièrement et être aux normes. La deuxième, c’est que les fabricants sont en rupture de stock parce que la demande est la même dans le monde entier ».

Mais qu’on se rassure, la plupart des clubs ont déjà un système de ventilation : « L’ennemi dans un club, c’est la chaleur et l’humidité, donc la plupart des clubs sont déjà équipés pour ventiler à crever. La question, c’est est-ce que ça va suffire pour atteindre le nombre de ppm qui sera décidé. Il faudra voir. Du coup, le Covid Safe Ticket est clairement la solution ».

Belga

Brussels by Night, la nuit d’une seule voix

Cette décision, d’abord prise par la Région bruxelloise et ensuite suivie par les deux autres régions du pays, a été rendue possible grâce à Brussels by Night, fédération qui regroupe tous les acteurs de la nuit bruxelloise et qui n’existait pas il y a un an et demi. Jusqu’à très récemment, aucun plan de reprise n’était prévu pour le monde de la nuit. Mais en parlant d’une seule voix, celui-ci a fini par se faire entendre par le monde politique.

« Le premier défi, ça a été de fédérer un milieu qui comme dans tous les secteurs est fait de niches qui se parlent, mais restent concurrentes. Ici, toutes les niches se sont rencontrées et ont parlé d’une seule voix : le hip-hop a rencontré la techno, le salsa a rencontré le rock… Gays, lesbiennes, hétéros sont ensemble et c’est ça qui fait la nuit. Tous les chats sont gris, comme on dit, et c’est vrai. La nuit est inclusive, elle est rassembleuse parce que les gens migrent pour se retrouver dans des établissements nocturnes. La nuit est un vrai facteur d’inclusion dans une ville ».

« La vaccination, ça marche »

Pour résumer, ce vendredi, la fête reprend. Merci qui? Merci aux vaccins, qui ont permis de décoincer une situation qui était bien mal en point jusqu’à cet été. « Arrêtons la langue de bois, la vaccination, ça marche, dit Lorenzo Serra. Les contaminations explosent à Bruxelles, mais pas les soins intensifs, il y a une bonne raison et c’est la vaccination, ça veut dire que ça protège les gens, ça évite les formes graves de la maladie, sinon, on aurait déjà refermé le pays ».

Après un mois de septembre apéro-clubbing en Open Air, quels sont les prochains rendez-vous nocturnes ? Nuits Sonores du 6 au 10 octobre à Bozar, C12 et La Vallée, Rave Rebels au Palais 12 les 8 et 9 octobre et, dès cette nuit, la réouverture du Fuse, du C12 et autres clubs du pays. Alors on danse ?

Plus d'actualité