Immobilier: voici la carte des prix par commune

La région bruxelloise règne sur le top 10 des localités les plus chères mais pas sur la première place. Elle détient néanmoins le record de la rue la plus prisée du pays.

Immobilier: voici la carte des prix par commune
@BelgaImage

Knokke-Heist est la commune belge la plus chère de Belgique selon le prix du mètre carré, révèle mercredi un nouvel outil gratuit lancé par le site immobilier Immoweb. Cette carte des prix permet de connaître le prix moyen du mètre carré à une adresse donnée.

De Knokke à Ottignies-Louvain-la-Neuve

En Belgique, un mètre carré de surface habitable coûte ainsi en moyenne 2.135 euros, alors qu’à Knokke-Heist, il est de 4.987 euros. Sept des dix communes les plus chères de Belgique sont situées dans la région de Bruxelles-Capitale. En Flandre, Knokke-Heist est suivie par Nieuport (3.784 euros par mètre carré) et Kraainem (3.369 euros). En Wallonie, c’est Ottignies-Louvain-la-Neuve qui obtient la première place avec un prix moyen du mètre carré s’élevant à 3.162 euros, devant Waterloo (2.819) et La Hulpe (2.785). La rue la plus chère du pays est la rue du Buisson à Bruxelles, entre les étangs d’Ixelles et l’avenue Louise, où un mètre carré de surface habitable coûte en moyenne 5.449 euros.

Immoweb affirme que sa méthode de calcul est basée sur l’intelligence artificielle. «Un algorithme d’apprentissage automatique calcule la valeur d’un bien sur la base de données provenant de la base de données d’Immoweb ainsi que d’informations socio-démographiques et géographiques externes, telles que la population, les revenus et le type d’urbanisation», explique la plateforme.

L’outil, disponible sur price.immoweb.be, est utilisable pour 12 grandes villes du pays afin de connaître le prix au mètre carré par rue (Bruxelles, Charleroi, Liège, Mons, Namur, Anvers, Bruges, Gand, Hasselt, Louvain, Malines et Ostende).

Sur le même sujet
Plus d'actualité