L’édition spéciale du festival des lumières Bright Brussels se dévoile

L’événement promet d’en mettre plein la vue d’ici un mois dans le quartier royal et le quartier européen.

L’édition spéciale du festival des lumières Bright Brussels se dévoile
@BelgaImage

Ce jeudi, l’office de tourisme de Bruxelles a présenté la cinquième édition du festival des lumières Bright Brussels, qualifiée de «spéciale» comme pour mieux rebondir après le Covid. C’est ainsi que du 28 octobre au 6 novembre prochain, les curieux pourront admirer près de 16 nouvelles œuvres lumineuses chaque soir de 19h à 23h. Après avoir mis en valeur le sud du centre-ville, du côté des Marolles, c’est maintenant au tour de l’est d’être sous le feu des projecteurs. Des installations qui s’étendront du Sablon au Cinquantenaire en passant par le quartier royal et celui européen.

Le Mont des Arts, le Palais Royal et le Cinquantenaire illuminés

En partant des premières installations du Sablon, les visiteurs seront amenés à se diriger vers le Mont des Arts tout proche, dont le parc sera complètement illuminé. Idem du côté du Palais Royal, dont les façades feront l’objet d’un spectacle son et lumière pour mettre en valeur ce chef d’œuvre du patrimoine belge.

Sur le chemin du quartier européen, les visiteurs pourront ensuite s’arrêter aux jardins du Palais des Académies, près de la Place du Trône, où ils trouveront plusieurs œuvres. Puis direction le square de Meeûs, notamment embelli avec une œuvre imitant les lueurs enchanteresses des lucioles. Après avoir traversé l’esplanade du Parlement européen, la prochaine étape sera le parc Léopold, illuminé lui aussi pour l’occasion. Dernière étape: le parc du Cinquantenaire, dont l’éclairage vient d’être rénové, où seront installés des cubes luminescents ainsi qu’un couloir de lumière long de 80 mètres composé de 40 portes sensibles aux mouvements. Les musées du Cinquantenaire organiseront pour l’occasion des visites nocturnes jusqu’à 23 heures, mais seulement certains jours. Les visiteurs qui voudront revenir au centre-ville pour terminer la soirée pourront prendre le métro pour découvrir une œuvre cachée: un tunnel entièrement illuminé entre les stations Arts-Loi et Parc.

Le site officiel de l’événement précise que pour accéder aux lieux clos du parcours, il faudra présenter son Covid Safe Ticket. Pour le reste, seuls les gestes barrières seront de rigueur. Les détails sont disponibles sur le site internet officiel. Début 2020, juste avant la crise sanitaire, le festival avait attiré près de 400.000 personnes.

Sur le même sujet
Plus d'actualité