La carte des voyages retend vers l’orange

La situation s’améliore en Europe de l’Ouest mais reste délicate à l’Est. Il est désormais également possible de se rendre dans plusieurs pays hors de l'UE.

La carte des voyages retend vers l’orange
@BelgaImage

Ce jeudi 23 septembre, le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) a publié sa nouvelle carte de l’épidémie de Covid-19 en Europe, et il y a des bonnes nouvelles. Petit à petit, le rouge fait place à l’orange dans plusieurs pays. Rares sont les régions à suivre la tendance inverse et elles sont toutes situées à l’est. Récapitulatif de ce qui change cette semaine.

Embellie en Europe de l’Ouest et du Nord

L’amélioration la plus notable concerne les pays voisins de la Belgique. Si Bruxelles et la Wallonie restent en rouge, ce n’est plus le cas du Grand-Duché du Luxembourg, désormais en orange. Les personnes non-vaccinées s’y rendant ne seront donc plus soumises à des tests et des quarantaines au retour. Aux Pays-Bas, pays entièrement rouge la semaine passée, seules trois provinces ont gardé cette couleur: la Hollande-Méridionale, le Flevoland et la Frise. En France, l’épidémie continue de se calmer et seules trois régions restent en rouge: l’Île-de-France, Provence-Alpes-Côte d’Azur, et la Corse. En Outre-mer, la Réunion passe également à l’orange.

L’amélioration est également notable en Espagne, longtemps restée presque entièrement rouge. Quelques communautés sont encore concernées par cette couleur: l’Andalousie, la Communauté valencienne, l’Aragon, Castille-La Manche, l’Aragon, le Pays basque, la Navarre et la Cantabrie. Les Asturies sont même en vert (ce qui ne change rien cela dit comparé à l’orange pour les conditions sanitaires des voyages). En Italie, pas de changement, seul l’extrême-sud (Sicile et Calabre) reste en rouge. Plusieurs régions passent cela dit au vert: la Lombardie, le Piémont, le Val d’Aoste et le Molise. Ceux qui voudraient profiter d’un été indien en Grèce seront ravis de savoir que trois régions passent à l’orange: Athènes, la Grèce centrale et l’Égée-Septentrionale. Le reste du pays est en rouge.

L’Europe du Nord profite également un peu de cette embellie. Au Danemark, la dernière région du pays qui était en rouge, celle de Copenhague, passe à l’orange. Idem en Finlande avec la capitale Helsinki. Enfin, en Norvège, Oslo passe du rouge écarlate au rouge simple et un comté passe à l’orange, celui d’Agder, tout au sud.

Des difficultés en Europe de l’Est

Il reste malgré tout quelques points noirs en Europe, tous situés à l’est. Plusieurs pays restent totalement en rouge. C’est le cas de la Roumanie, la Bulgarie, les trois pays baltes, la Croatie et la Slovénie. Cette dernière a d’ailleurs basculé entièrement en rouge écarlate. En Slovaquie, l’extrême-est passe en rouge mais le reste du pays reste en orange.

En Autriche, la situation est plus contrastée. La régions de Styrie et de Carinthie passent en rouge dans le sud mais à l’ouest, cela s’arrange. Le Tyrol passe ainsi à l’orange. En Allemagne, pas de changement et seuls deux Länder sont en orange: la Saxe-Anhalt et le Mecklembourg-Poméranie-Occidentale. En République tchèque et Hongrie enfin, la grande partie de leurs territoires restent en vert (la Pologne, ici en gris à cause d’un manque de données, était en vert la semaine passée).

Plusieurs destinations possibles à l’international

Pour les pays non-repris par l’ECDC, le site officiel du gouvernement belge sur l’épidémie (info-coronavirus) note que plusieurs sont aujourd’hui sont en orange, voire en vert, mais il n’est pas toujours possible de s’y rendre. C’est le cas de l’Australie où les voyages sont interdits sauf exceptions, alors qu’elle est pourtant en orange. Idem pour l’Uruguay et Singapour, ou encore pour les pays suivants classés en vert: la Nouvelle-Zélande, Taiwan et le territoire de Macao.

Il est toutefois possible de se rendre dans les États suivants. En orange, il y a le Canada (seuls les personnes vaccinées sont admises), la Jordanie (à condition de faire un ou deux tests), la Moldavie (avec soit un test, un certificat de vaccination ou de rétablissement), le Qatar (seulement pour les vaccinés avec un test en plus) et l’Ukraine (avec un test pour les vaccinés, ou une quarantaine pour les non-vaccinés).

En vert, les Belges sont admis en Bosnie-Herzégovine (avec un test, un certificat de vaccination ou de rétablissement), en Arabie saoudite (avec un test, voire une quarantaine pour les non-vaccinés), en Corée du Sud (avec test et quarantaine), en Chine continentale (où seules certaines catégories de voyageurs sont admises, à conditions d’être vacciné) et à Hong-Kong (avec des conditions précises dépendant des pays visités les 21 jours précédant l’arrivée).

Pour le reste du monde, tout est en rouge, avec parfois des interdictions d’entrée sur le territoire. À noter que même s’ils ne sont pas encore en orange ou en vert, les États-Unis ont prévu d’ouvrir début novembre la frontière pour les personnes vaccinées.

Sur le même sujet
Plus d'actualité