Francofaune: cinq raisons d’y aller

Le festival bruxellois qui prône la biodiversité musicale s’ouvre ce samedi 25 septembre. Avec de belles surprises. Moustique vous donne sa sélection.

Twins Toes relisent les Innocents au Francofaune. copyright Simon Vanrie

Cinquante-deux concerts, dix-neuf lieux (de la salle de concert au resto), des cartes blanches, des créations, des valeurs sûres… La huitième édition du festival bruxellois qui se déroule du 25 septembre au 19 octobre ne manque pas d’arguments. Pour toutes les infos pratiques et le programme complet, on vous renvoie au site officiel www.francofaune.be On vous livre notre top 5, forcément subjectif.

Antoine Wielemans, 30/9, Maison des Musiques

On l’a vu cet été et aux Nuits avec son groupe Girls In Hawaii. Mais c’est en solo et en français dans le texte qu’Antoine Wielemans se produira dans le magnifique cadre de la Maison des Musiques ce 30 septembre. L’occasion de découvrir en avant-première les chansons tirées de premier album solo « Vattetot » annoncé pour le 5 novembre. Deux singles sont déjà sortis. De L’Or, le petit dernier, nous touche particulièrement avec son texte d’écorché vif et sa mélodie électro/pop épurée. Magnifique clip réalisé par l’hyper doué Simon Vanrie. Ça s’annonce plutôt bien pour Antoine qui nous reviendra le 4 février aux Nuits. Interview à lire très prochainement dans Moustique. Brèche de Roland complète le programme.

Tessae, 30/9, VK

 

La jeune princesse urbaine marseillaise montrera au VK qu’elle n’est pas qu’un phénomène des réseaux sociaux. Nourrie de ses rêves, de la réalité quotidienne et d’expériences douloureuses (elle garde des séquelles psychologiques du harcèlement dont elle a été victime au lycée), Tessae a fait le buzz avec sa mixtape « Saisons ». Entre pop et hip-hop, punchlines de rebelle et poésie introspective, elle décide de ne pas choisir, elle n’en fait qu’à sa tête et a bien raison. Adoubée par Booba, pote avec Gims, appréciée par Iam, elle peut voir l’avenir en couleurs. Onha complète le programme.

Les Innocents autrement par Twin Toes, 2/10, La Vénérie

On a vu les Innos en formule groupe aux Nuits Solidaires. Pour Francofaune, ils ont donné les clefs de leur répertoire aux Twin Toes, le nouveau duo pop complètement original composé d’Antoine Chance et de Nicolas Mouquet. On les suit depuis le début, soit les éliminatoires de Concours Circuit en 2020 et on adore. Avant de les écouter dans cette création placée en étroite collaboration avec Les Innocents, on remet une louche de leur clip épatant. Le tout jeune duo indie pop a eu l’idée de génie.

Twin Toes, tout jeune duo indie pop bruxellois, semble avoir trouvé comment percer le secret des playlists Spotify avec Lost in Playlists: une chanson et un clip spécialement conçus pour attirer l’attention des curateurs de playlists. “Wake up and smell the coffee”, “Happy Beats”, “Lost in The Woods”; etc. Mis les uns à côté des autres, ces mots et « moods » construisent des phrases, racontant un chagrin d’amour qu’on essaye de noyer dans la musique. Top !

Nicolas Michaux, 7/10, Ancienne Belgique

 

Un an après l’excellent « Amour Colère », Nicolas Michaux propose un nouvel album, le bien nommé « Les Chutes », qui sort ce 1er octobre sur son label Capitane. L’élégant auteur/compositeur, encore brillant en live au Cirque Royal lors de la Fête de la Musique en juin dernier, y a réuni des enregistrements réalisés entre 2017. On y retrouvera cinq titres inédits, dont le nouveau single Amusement Park et cinq versions alternatives de chansons d’ »Amour Colère ».

Cocaine Piss/Mauro Pawlowski, 19/10, VK

On ne sait pas à quoi s’attendre et ça nous attire d’autant plus. Soit l’ex-guitariste de dEUS et déjanté leader d’Evil Superstars et le bouillant combo punk liégeois pour une carte blanche qui promet. Ils chantent en anglais dans leur répertoire respectif, ils n’ont aucune limite et misent tout sur l’énergie live. Une soirée de clôture qui sent le soufre.

www.francofaune.be

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité