Emmy Awards: le triomphe de The Crown et le reste du palmarès

The Crown a presque tout raflé dimanche soir aux Emmy Awards, offrant à Netflix ses premiers trophées.

Josh O’Connor
Josh O’Connor, meilleur acteur dans une série dramatique. – REUTERS/Mario Anzuoni

 

Les stars du petit écran se sont réunies dimanche pour la première fois depuis le début de la pandémie sur le plateau des Emmy Awards, récompenses phares de la télévision américaine, pour une 73e édition. Netflix et sa série The Crown, qui retrace de manière romancée la vie de la famille royale britannique, ont triomphé dimanche soir aux Emmy Awards en remportant le prix de la meilleure série dramatique.

La série a également raflé les Emmys du meilleur acteur et de la meilleure actrice, pour les prestations des Britanniques Olivia Coleman et Josh O’Connor. Et dès le début de soirée, la quatrième saison avait déjà remporté les Emmys du scénario, de la réalisation et des deux seconds rôles: Gillian Anderson (« X-Files ») pour son rôle de Margaret Thatcher et Tobias Menzies qui incarne le prince Philip.

Depuis son lancement en 2007, Netflix la plateforme de vidéo à la demande a collectionné les nominations mais n’avait jamais remporté jusqu’à présent d’Emmy Award, équivalent des Oscars de la télévision américaine, dans les catégories les plus prestigieuses (série dramatique, comédie ou série limitée).

Ted Lasso, meilleure comédie

La série Ted Lasso, diffusée sur Apple TV+, a aussi été consacrée au cours de la cérémonie et remportant le titre de la meilleure comédie de l’année. Peu avant, Jason Sudeikis, qui incarne le personnage principal avait été sacré « meilleur acteur dans une comédie » pour cette série qui met en scène un entraîneur de football américain totalement perdu lorsqu’il passe aux commandes d’une équipe de ballon rond anglaise.

Des Emmys pour des seconds rôles avaient aussi été attribués à Hannah Waddingham et Brett Goldstein au casting de Ted Lasso.

Le Jeu de la Dame, meilleure mini-série

Le Jeu de la dame, autre production Netflix et qui met en scène une jeune prodige des échecs tourmentée, a mis échec et mat ses concurrentes dimanche en remportant l’Emmy Award de la meilleure série limitée.
Ce succès planétaire, qui a fait exploser les inscriptions dans les clubs d’échecs après sa diffusion, affrontait notamment la série Marvel « WandaVision » et « Mare of Easttown » avec Kate Winslet.

Le palmarès complet

Voici la liste des vainqueurs dans les principales catégories :

  • The Crown, meilleure série dramatique
  • Ted Lasso, meilleure comédie
  • Le Jeu de la dame, meilleure minisérie
  • Josh O’Connor (The Crown), meilleur acteur dans une série dramatique
  • Olivia Colman (The Crown), meilleure actrice dans une série dramatique
  • Jason Sudeikis (Ted Lasso), meilleur acteur dans une comédie
  • Jean Smart (Hacks), meilleure actrice dans une comédie
  • Ewan McGregor (Halston), meilleur acteur dans une minisérie ou téléfilm
  • Kate Winslet (Mare of Easttown), meilleure actrice dans une minisérie ou téléfilm
  • Tobias Menzies (The Crown), meilleur second rôle masculin dans une série dramatique
  • Gillian Anderson (The Crown), meilleur second rôle féminin dans une série dramatique
  • Brett Goldstein (Ted Lasso), meilleur second rôle masculin dans une comédie
  • Hannah Waddingham (Ted Lasso), meilleur second rôle féminin dans une comédie

Sur le même sujet
Plus d'actualité