Voici les décisions du Comité de concertation de ce 17 septembre

Le comité s’est surtout centré sur deux points : un port du masque moins présent et la réouverture des discothèques.

Voici les décisions du Comité de concertation de ce 17 septembre
@BelgaImage

Ce vendredi, l’exécutif belge se réunissait de nouveau à l’occasion du comité de concertation (Codeco). Objectif du jour : trouver un accord alors que les tensions s’accentuent entre entités fédérées pour obtenir une régionalisation de la crise. La Flandre voulait notamment en finir avec le port du masque grâce à son haut taux de vaccination, contre l’avis des experts. Les autres régions se montraient quant à elles plus prudentes. Une divergence qui a fini par aboutir à un compromis à la belge. D’autres sujets ont également été abordés, avec plusieurs assouplissement à la clé grâce à un taux de vaccination de 84% chez les adultes, ce qui a permis de passer à une «nouvelle étape» explique le Premier ministre.

Moins de masques (mais pas à Bruxelles) et des boîtes de nuit rouvertes

À partir du 1er octobre, le port obligatoire du masque ne sera plus d’actualité en rue, dans les restaurants (y compris pour le personnel), les commerces, les lieux de travail et lors de petits rassemblements. Il restera toutefois en vigueur dans les transports (y compris gares et aéroports), les établissements de soin et les professions de contact. Les rassemblements de plus de 500 personnes en intérieur et de plus de 750 à l’extérieur pourront également avoir recours au Covid Safe Ticket.

Toujours le 1er octobre, les discothèques pourront rouvrir mais cela se fera avec le Covid Safe Ticket si les régions le demandent et avec un protocole renforcé qui doit être approuvé d’ici la réouverture. Le masque pourra être retiré si le pass sanitaire est requis. Il en sera de même pour des fêtes privées avec des conditions d’organisation semblables.

Attention: tous ces assouplissements sont ceux édictés dans ce qui est dénommé le «socle fédéral». Chaque entité fédérée doit maintenant édicter si c’est suffisant ou s’il faut serrer la vis. La région bruxelloise a prévenu que l’obligation du port du masque restera telle qu’aujourd’hui sur son territoire, même si elle pourra être omise lorsque le Covid Safe Ticket est de vigueur (pour rappel, ce pass sera utilisé à Bruxelles dès le 1er octobre). En Fédération Wallonie-Bruxelles, les étudiants seront aussi invités à le porter dans les auditoires. Enfin, le ministre-président Elio Di Rupo a annoncé que les autorités wallonnes vont devoir se réunir pour prendre une décision sur le sujet. À titre personnel, il se dit favorable à un port du masque dans les commerces et dans l’Horeca.

D’autres petites décisions

Pour le reste, il n’y a pas d’autres grandes annonces. Concernant la vaccination obligatoire pour les prestataires de soins, le Codeco demande simplement «au Commissariat covid et aux ministres fédéraux de la Santé publique et du Travail de prendre toutes les mesures nécessaires pour développer un cadre adéquat pour la vaccination obligatoire des soignants et du personnel des établissements de soins».

Pour les voyages, le Codeco a décidé de «supprimer la version papier du PLF à partir du 1er octobre et de simplifier la version électronique». Les mineurs non vaccinés peuvent quant à eux «voyager en Belgique sans attestation de voyage essentiel pour autant qu’ils sont accompagnés d’une personne autorisée ayant un lien de parenté clairement démontrable (parents, tuteur, etc) qui a été entièrement vaccinée depuis au moins deux semaines avec un vaccin reconnu et qui peut fournir un certificat de vaccination reconnu par la Belgique».

Enfin, le Premier ministre a invité à accorder une importante toute particulière à la ventilation en intérieur, surtout à l’approche de l’hiver. Il faut généraliser l’application «d’un plan d’action de mesures compensatoires de ventilation ou de purification de l’air lorsque la norme de qualité d’air cible de 1.200 ppm est dépassée». Alexander De Croo rappelle également l’utilité des compteurs de CO2 dans ce même contexte.

Sur le même sujet
Plus d'actualité