Le gouvernement wallon discute à son tour de l’introduction du pass sanitaire

Le gouvernement Di Rupo a décidé de demander l'avis des experts du Risk Assessment Group (RAG).

Le gouvernement wallon discute à son tour de l’introduction du pass sanitaire
@BELGAIMAGE

Le gouvernement wallon a discuté, ce jeudi, de l’introduction d’un covid safe ticket (CST) au sud du pays. Ce n’est pas la première fois que le sujet est abordé mais cette fois, l’exécutif a décidé de demander un avis au RAG, le Risk Assessment Group, en fonction de la situation sanitaire de la Région, a-t-on appris ce jeudi, à la veille d’un comité de concertation où la question de ce pass sera sans aucun doute sur la table. Le gouvernement régional enverra également un courrier à la Fédération Wallonie-Bruxelles afin de savoir ce qu’elle pense d’une telle mesure.

Jeudi midi, le gouvernement bruxellois a approuvé l’avant-projet d’ordonnance visant à mettre en œuvre l’extension de l’utilisation du CST en Région de Bruxelles-Capitale dès le début du mois d’octobre. Sont concernés par cette extension les dancing et discothèques, le secteur des restaurants et cafés à l’exception des terrasses, les centres de sport et de fitness, les foires commerciales et congrès, les établissements du secteur culturel, récréatif et festif, les établissements de soins résidentiels pour personnes vulnérables ainsi que les évènements à partir de 50 personnes en intérieur et 200 en extérieur.

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité