L’Homme qui a vu l'homme

Teaser

D’où vient-on? Qui sommes-nous? La nouvelle Galerie de l’Homme au Muséum des Sciences naturelles répond à cette double question.  Une réussite.

L’Homo Sapiens, c’est l’homme moderne. C’est nous. Nous qui avons émergé sur cette planète, quelque 200.000 ans avant Jésus-Christ. Mais qui est vraiment cet homo sapiens dont on sait aujourd’hui qu’il porte aussi des gènes de l’homme de Néandertal? Parcourir la nouvelle Galerie de l’Homme au Muséum, à Bruxelles, c’est d’abord cela: se rendre compte que l’espèce humaine s’est constamment  enrichie de nouveaux membres. Les scientifiques parlent d’évolution “buissonnante”. Vingt-cinq ancêtres nous ont précédés, en coexistant parfois. Désormais, ces Toumaï,  Lucy, Homo habilis, Homo erectus ou homme de Spy,  on peut les rencontrer dans ce musée, au-delà du temps et de l’espace qui nous en séparent, et presque “en vrai”.

Reconstitués à partir des données fournies par les fossiles, ce sont des mannequins en 3D qui nous accueillent. S’ils n’ont ni pilosité ni couleur de peau, c’est "parce nous ne disposons que d’hypothèses à ce sujet", nous précise-t-on.  Car ici, on ne triche pas, on n’extrapole pas. Les questions restent des questions, laissant aux tablettes numériques le soin de pointer les recherches en cours. La rencontre, troublante, avec nos “petits vieux” venus du fond des âges, s’enrichit de squelettes, vrais ou moulés, d’objets de la vie quotidienne, certains pouvant être virtuellement manipulés par le public. Tout est clairement expliqué, visualisé, reconstitué, sans jargon, sans poncif, sans tabou, dans une atmosphère muséale moderne et presque intime.

Après la zone des grands singes, dont notre histoire s’est séparée il y a 7 millions d’années, l’on pénètre dans la section intitulée Notre Corps.  Sans autocensure, on y voit une collection de fœtus conservés dans le formol depuis 100ans, on nous y explique la grossesse, la naissance, les bouleversements de la puberté,  le fonctionnement de nos organes, les aliments, la digestion, le vieillissement....  Des projections sur mannequins et de surprenantes videos mappings nous dévoilent ce qui se passe à l'intérieur du corps, les circuits nerveux, le flux sanguin. Et pour évaluer la taille du cœur, du foie, d’un muscle, on a parfois recours à de vrais organes plastinés. Sans que cela n’effraie les gamins et gamines qui visiblement participent et reconstituent, en trois nano secondes, l’ingénieux puzzle de notre body intérieur. Au final, on sort émerveillé de ce parcours croisant notre évolution et notre cycle de vie individuel. Avec ce sentiment intense et apaisant à la fois, d’être nous, Homo Sapiens, où que l’on soit sur cette planète, embarqués dans le même bateau. Celui de notre commune humanité.

> GALERIE DE L'HOMME, Muséum des Sciences Naturelles, rue Vautier 29, 1000 Bxl. www.sciencesnaturelles.be

Plus de (archives cultures)

Les plus lus