Le quantique des quantiques

Teaser

Et si le temps n’était pas une ligne droite? Si, au lieu de vivre une histoire du début à la fin, on expérimentait plusieurs possibilités à la fois, comme dans un jeu de rôle. 

Du coup, à quoi ressembleraient nos histoires d’amour? Ce n’est pas un hasard si les comédiens Marie-Paule Kumps et Bernard Cogniaux ont flashé sur Constellations de Nick Payne qu’ils ont découvert à Londres. C’est que l’on retrouve les questions qu’il soulève, celles du sens de nos vies, des choix que nous faisons et de notre libre arbitre, dans une des pièces qu’ils ont coécrite et interprétée: Tout au bord, créé en 2008. Mais ce qui les a aussi séduits, c’est l’écriture de l’auteur, sa manière subtile et adroite de mêler amour et physique quantique, et last but not least, son habileté toute britannique à passer de l’émotion à l’humour. Et de nous perdre dans une forêt où tous les sentiers se ressemblent… ou presque! - E.R.

> CONSTELLATIONS, jusqu'au 27/6. Théâtre Le Public, Bruxelles. www.theatrelepublic.be

 

3 étoiles

Plus de (archives cultures)