Retour en images sur le déluge historique qui a frappé la Belgique

Teaser

La météo plus clémente de ces cinq derniers jours ne fait pas oublier qu’au moins 23 Belges ont perdu la vie dans les violentes intempéries. Il est de plus en plus urgent de réfléchir aux conséquences de notre mode de vie.

La faute au réchauffement climatique?

Cinq jour après les événements, la question doit se poser afin de préparer l’avenir. En 1990 déjà, un rapport du Giec estimait que l’effet de serre allait accentuer les épisodes de pluies abondantes et de sécheresses prolongées. Bien que les chercheurs ne soient pas unanimes, la majorité s’accorde sur le fait que seule une réduction de la pollution atmosphérique permettrait de ne pas aggraver la situation.

Pire qu’une calamité naturelle

VRT Capture d'écran

Jeudi après-midi, la phase nationale du plan catastrophe a été déclarée afin que les autres provinces puissent envoyer du renfort, et une aide d’urgence de 2,5 millions d’euros a été mise à disposition des gouverneurs de Liège, de Namur et du Luxembourg. Les chiffres font froid dans le dos… D’ordinaire, il faut 75 mm d’eau par m2 et par 24 heures pour que les intempéries soient qualifiées de “calamité naturelle”. Ici, il est tombé 100 mm d’eau en 6 heures…

Des larmes face à l’impuissance

BelgaImage

Les larmes du bourgmestre de Trooz ont été révélatrices de l’ampleur de la catastrophe et de l’impuissance politique. Des centaines de personnes ont dû être évacuées et le bourgmestre a même demandé l’aide de l’armée. Toute la vallée de la Vesdre a été complètement inondée, d’Eupen aux portes de Liège. À l’heure d’écrire ces lignes vendredi, au moins une douzaine de personnes avaient perdu la vie dans les inondations en Wallonie et une demi-dizaine étaient portées disparues.

L’inquiétude des scouts

ASBL Les Scouts

Les inondations ont obligé plusieurs unités à abandonner leur campement, comme à Han-sur-Lesse, car la Lesse est sortie de son lit et a abîmé les infrastructures. À Beauraing aussi, des jeunes ont été relogés dans le hall omnisports de Champion. Heureusement, le calme était de mise. Aucune unité n’a eu besoin de secours pour une évacuation d’urgence.

Les véhicules déraillent

BelgaImage

Un train, heureusement sans passager, a déraillé dans la province de Luxembourg en raison de débris sur les rails par endroits inondés. À certains endroits, les chemins de fer ont été complètement détruits. Dans les rues, des dizaines de voitures garées ont par ailleurs été emportées par le courant.

Un élan de solidarité

RTBF

Comme souvent dans les moments de crise, la solidarité a été exemplaire. Ceux dont le logement n’a pas été touché ont proposé à d’autres un logement pour la nuit ou des bras pour aider à récupérer des objets importants. Certains ont accepté de prêter des vêtements secs, des couvertures, des repas ou des boissons chaudes. L’image d’une journaliste de la RTBF venue en aide à une dame avec une planche de surf a tourné sur les réseaux.

À l’étranger aussi

BelgaImage

L’Allemagne a aussi été fortement touchée et compte au moins 81 morts à cause du déluge. Avec le Luxembourg, les Pays-Bas et l’est de la France, le bilan s’élevait, vendredi, à plus d’une centaine de décès, sans compter les personnes toujours portées disparues.

 

Plus de Actu

Les plus lus

Notre Selection