L’interview déconfinée de Saule (Vidéo)

Saule @Simon Vanrie
Saule @Simon Vanrie
Teaser

Avec « Dare-Dare », Baptiste sort son nouvel album à ce jour. Il le présente ce samedi au Cirque Royal dans le cadre de la Fête de la Musique avant de se produire dans les festivals d’été. Tout ça méritait bien une interview sans masque et sans langue de bois.

« Dare-Dare », qui sort ce vendredi 18 juin, est le cinquième de Baptiste Lalieu. C’est le disque de la métamorphose, sans aucun doute ce qu’il a fait de mieux dans son parcours artistique. S’il chante en français, son titre est aussi à comprendre en anglais (to dare: “oser”). La voix est apaisée. L’écriture est plus personnelle. Les mots sont ciselés. On y sent la fragilité et la tendresse d’un géant au cœur blessé. Un Saule qui pleure, un Saule qui rit, un Saule qui vit.
Saule se montre très cru dans la chanson de rupture Je suppose. Et ça nous interpelle car nous sommes tous passés par là. Enfant du rock, il évoque aussi Arcade Fire sur Avant qu’il ne soit trop tard, en duo avec son pote Cali. Plus loin, il se la joue Johnny Cash sur une reprise improbable du hit synthétique Les démons de minuit (le groupe Images, vous vous souvenez?), s’invite chez Balthazar avec Demande pas la lune et lance des œillades à Bashung sur Tu boudes.

Dans sa bulle

« Après Dusty Men, en 2012, j’avais l’impression qu’on m’attendait au tournant dès que je sortais un disque», nous explique-t-il.  « Je me mettais à chaque fois une pression énorme. Aujourd’hui, je redeviens ce rebelle rêveur (allusion à un titre de son nouvel album, - ndlr). Je suis dans ma bulle, une sorte d’électron libre. Je ne me compare à personne, je ne suis plus en compétition. J’ai trouvé ma place, je fais mon truc, à ma petite échelle. »

Avant de produire ce samedi 19 juin au Cirque Royal dans le cadre de la Fête de la Musique, Saule est passé dans les locaux de notre groupe de presse IPM pour une petite interview déconfinée bien sympathique.  A dévorer sans modération et sans distanciation. Une interview réalisée par Antoine Larsille et Luc Lorfèvre.

Saule, Dare-Dare, [PIAS].
Le 19/6, Fête de la Musique, Cirque Royal, Bruxelles. Le 20/6, Fête de la Musique, Alba, Charleroi. Les 24,25 et 26/6 aux Ascenseurs à Bateaux à Thieu. Le 11/4, Enghien. Le 21/7, Belgofolies, Spa.
 

 

Plus de Aucun nom

Les plus lus

Notre Selection