L'Euro expliqué à ceux qui s'en footent

AFP
AFP
Teaser

C'est parti. Ce soir, l'Euro 2020 aura enfin lieu, un an plus tard sur l'agenda. Que vous le vouliez ou non, vous allez bouffer du ballon rond pendant un mois. Alors, autant être bien préparé.

C'est quoi, au juste, l'Euro ?

Le Championnat d'Europe des nations. En gros, c'est la coupe du monde au niveau européen. Pour les Diables (et pour ses supporters), c'est la deuxième plus importante compétition de foot. Raymond Goethals, pas avare de bons mots, résumait la chose à sa manière : « L'Euro, c'est la Coupe du monde sans le Brésil et l'Argentine ». On peut discuter la justesse, mais vous voyez l'idée.

Quel pays détient le plus de titres à l'Euro ?

Organisé depuis 1960 par l'UEFA (l'Union européenne de foot), l'Euro a vu son lot de vainqueurs, certains habitués des trophées, d'autres beaucoup moins. Les deux équipes qui ont remporté le plus souvent le trophée (3 fois) sont l'Allemagne (logique quand on sait que « le foot est un jeu qui se joue à onze contre onze et qu'à la fin, c'est l'Allemagne qui gagne ») et l'Espagne (logique quand on sait que l'Espagne à absolument tout gagné lors de son âge d'or il y a une dizaine d'années). Ensuite, on a la France, avec deux victoires...

Quant aux vainqueurs surprise, il ne sont pas si rares. C'est la beauté paradoxale de l'Euro, dont le niveau est pourtant réputé plus élevé que celui d'un mondial. Ainsi, en 2004, la Grèce a damné le pion à tous les grands, ce que les théoriciens du ballon rond ne s'expliquent toujours pas. En 1992, le Danemark avait fait de même lors d'une épopée mémorable tandis qu'en 1988, les Pays-Bas de Ruud Gullit et Marco Van Basten faisaient rêver toute une génération de footballeurs en herbe.

BELGA

Et la Belgique, dans tout ça ?

Il y eut une épopée belge à l'Euro, préfigurant Mexico 86. Elle a eu lieu en 1980 en Italie. Les Diables de Guy Thijs, Eric Gerets et Jan Ceulemans s'étaient hissés en finale de la compétition où ils furent battus 2-1 par l'Allemagne de l'Ouest... Comme en 1972 en demies finales (dans un format à quatre équipes organisé chez nous). Au-delà de ça, il faut bien avouer que la Belgique a rarement brillé à l'Euro. Souvent absente de la compétition, elle a le plus souvent été décevante lorsqu'elle y participait, jusqu'à ce triste quart de finale contre le pays de Galles en 2016... Cette année sera-t-elle celle d'une nouvelle épopée ?

Ca se déroule où, l'Euro 2020 ?

Nouveauté cette année, l'Euro se déroule partout en Europe. D'habitude, un pays ou deux sont organisateurs. Cette fois, sur une idée de Michel Platini, ancien numéro 10 des Bleus et ancien patron de l'UEFA, il s'agit d'un « Euro des villes » qui fait fi des frontières nationales. Sauf que le Covid est passé par là... L'organisation en a donc souffert et jusqu'au bout on a douté de son déroulement. Finalement, avec un an de retard, onze villes accueilleront la compétition : Rome (où se joue le match d'ouverture ce soir à 21 heures, Italie-Turquie), Londres (où se joueront les demi-finale et la finale), Munich, Glasgow, Copenhague, Séville, Budapest, Bakou, Saint-Pétersbourg, Amsterdam et Bucarest.

Les Diables rouges, faute d'un accord belgo-belge sur un stade national, joueront leurs matchs de poule à Copenhague et Saint-Pétersbourg. Ce qui peut être un désavantage car ils joueront à l'extérieur face au Danemark et à la Russie.

Y aura-t-il du public dans les stades ?

Oui, mais c'est aux villes organisatrices de décider de la jauge. Ainsi, le match d'ouverture Italie-Turquie se jouera dans un Stadio Olimpico rempli à 25%. A Budapest, ce sera stade comble tout comme les demi-finales et la finale qui se dérouleront à Wembley à Londres.

Belga

Ca dure combien de temps ?

Un mois tout rond, du 11 juin au 11 juillet. Le premier match des Diables aura lieu ce samedi 12 à 21 heures face à la Russie. Le deuxième le 17 à 18 heures contre le Danemark et le troisième lundi 21 à 21 heures face à la Finlande. Finale le 11 juillet au soir.

Où peut-on voir les matchs ?

A la télé sur la RTBF et sur internet via Auvio. Mais surtout dans les cafés de toutes les villes et villages du pays où des écrans ne manqueront pas d'être installés vers l'extérieur pour les supporters et pour ceux qui n'ont rien demandé. L'accord a été donné par les autorités. Pour ceux qui voudraient y échapper, la bonne nouvelle est que les cinémas ont rouvert...

Qui va gagner ?

Si on le savait ! Une chose est sûre : la France part hyper favorite. Championne du monde en titre, elle a une équipe qui est capable de tout gagner. Ensuite, il faut toujours se méfier de l'Allemagne, de l'Italie et de l'Espagne, voire des Pays-Bas et de l'Angleterre. Et la Belgique ? La préparation a été difficile. Beaucoup de joueurs sont blessés, fatigués ou en méforme. Mais c'est peut-être ce qui nous permettra d'aller jusqu'au bout ! On nous attend peut-être moins et les grandes nations, comme bien souvent, nous regardent de toute façon de haut. Vous savez quoi ? On va le gagner, cet Euro !

Belga

 

Sur le même sujet

Plus de Actu

Notre Selection