Le premier roman de Quentin Tarantino paraît à la rentrée

Tarantino s'est inspiré de son dernier film Once Upon A Time In Hollywood pour son roman.
Tarantino s'est inspiré de son dernier film Once Upon A Time In Hollywood pour son roman.
Teaser

Novélisation de son film pop-kitsch  Once Upon A Time In Hollywood, le livre s’ajoute aux nombreux coups de la maison Fayard.

Les mémoires de Michelle Obama, c’est Fayard. Les mémoires de Barack Obama, c’est Fayard. La nouvelle édition critique de Mein Kampf, c’est Fayard. Les best-sellers de Virginie Grimaldi, c’est Fayard. Le recueil de la poétesse américaine Amanda Gorman, découverte lors de la cérémonie d’investiture de Joe Biden, c’est Fayard. Le journal de Jane Birkin, c’est Fayard.  Sous l’égide de la redoutable Sophie de Closets (fille de François de Closets), à la tête de Fayard depuis 2014, l’équipe  de la maison d’édition parisienne réussit coup sur coup…

Dernier en date, la parution en septembre  du premier roman de Quentin Tarantino – adaptation libre de son film Once Upon A Time In Hollywood. Ceux qui l’ont lu disent qu’il ressemble bien à son auteur – crâneur, virevoltant, maboule et désopilant. L’histoire d’un acteur western et de sa doublure dans le Los Angeles de 1969, en plein summer of love.  

Ambiance “hippie love” assurée pour cette novélisation dont la publication (mi-août) marquera la rentrée littéraire d’un petit coup kitsch-pop qui ne lui fera pas de tort…  On dit que le livre pourrait paraître dans une édition pulp – petit format, papier bas de gamme – eu égard à la passion de Tarantino pour ces imprimés bon marché, emblèmes d’une sous-culture qui a nourri son imaginaire. 

Plus de Aucun nom

Notre Selection