La plupart des produits Nestlé sont mauvais pour la santé

La marque Smarties appartient à Nestlé, tout comme Herta, Mousline, Fitness ou encore Galak. - Pexels
La marque Smarties appartient à Nestlé, tout comme Herta, Mousline, Fitness ou encore Galak. - Pexels
Teaser

Et c'est le géant de l'alimentation lui-même qui le dit.

Dans un document interne, dévoilé par The Financial Times, Nestlé reconnaît qu'une majorité de ses produits ne sont pas sains et que certains d'entre eux ne le seront jamais, en dépit des efforts pour les améliorer. Le numéro un mondial de l’agroalimentaire admet que seuls 37% de ses produits et boissons obtiennent une note supérieure à 3,5 étoiles sur l'échelle de qualité nutritionnelle australienne. Soit le seuil considéré comme « bon pour la santé », selon ce système mis au point pour guider les consommateurs dans leurs achats, à l'image du Nutriscore.

Dans le détail, 70% des produits alimentaires n'ont pas atteint ce seuil, 96% des boissons et 99% des glaces et confiseries. L'eau et les produits laitiers relèvent le niveau. Nestlé précise toutefois que ces données ne concernent pas la nutrition infantile, ni les produits pour animaux de compagnie, le café ou encore la nutrition médicale. En pratique, les produits à la traîne sur les scores nutritionnels ne représenteraient « que » 28% du chiffre d'affaires du groupe estimé pour 2021, a recalculé Jon Cox, analyste chez Kepler Cheuvreux. Ce qui ne constitue finalement « pas une surprise » compte tenu entre autres d'activités telles que la confiserie.

Repositionnement

Pour tenter de redorer son image, le groupe suisse a lancé il y a cinq ans une grande réorganisation de ses activités, mettant l'accent notamment sur les alternatives végétariennes à la viande et au lait. Mais dans un contexte où les exigences des consommateurs grimpent en flèche, l'immense enjeu des aliments sains ne fait que commencer pour Nestlé. Le Financial Times affirme que « les dirigeants de Nestlé sont en train d'examiner quels nouveaux engagements prendre sur la nutrition » et visent à « dévoiler un nouveau plan cette année ».

Une porte-parole du groupe l'a confirmé à l'AFP : « Nestlé est en train de travailler sur un projet à l'échelle de l'entreprise » pour mettre à jour sa stratégie en termes de nutrition et santé, tout en examinant l'ensemble de son portefeuille pour s'assurer que ses produits aidaient à répondre aux besoins nutritionnels des consommateurs. En commençant par les aliments et boissons qui « peuvent être mesurés à l'aide de systèmes externes sur le profil des nutriments », comme le Nutriscore.

Plus de Tendances

Notre Selection