Billie Eilish se réinvente en "pin-up"

Billie Eilish en couverture de Vogue. À gauche, 2021 - à droite, 2020
Billie Eilish en couverture de Vogue. À gauche, 2021 - à droite, 2020
Teaser

La chanteuse de 19 ans se métamorphose en couverture de Vogue UK, à quelques mois de la sortie de son deuxième album, Happier Than Ever. Un look inspiré de la mannequin des fifties, Betty Brosmer.

Billie Eilish, qu’on avait l’habitude de voir les cheveux teints, arborant un look dark et des vêtements amples, inaugure une nouvelle ère. Une période plus heureuse où elle reprend le pouvoir et elle a décidé de marquer le coup, tant dans ses paroles que dans son style. Chevelure blonde, sa couleur naturelle, mais aussi corset rose poudré ou lingerie noire, l’artiste s’affiche en femme fatale pour illustrer la couverture de Vogue Uk. Une transformation entamée il y a quelques semaines qui fait énormément parler d’elle. La preuve, quand la chanteuse a dévoilé ses cheveux blonds sur Instagram, elle a battu le record du post qui a atteint le million de like le plus rapidement du monde, soit en six minutes.

La photo en question


Pourquoi une telle passion?

Et encore une fois, elle a "cassé" internet. Chacune des photos du shoot a dépassé les 10 millions de like. La raison de cet engouement est assez simple : Billie Eilish, on l’a littéralement vue grandir. Découverte à 13 ans avec son morceau Ocean Eyes, l’artiste conquiert les ondes du monde entier dès ses 15 ans pour sortir son premier album en 2019, When We All Fall Asleep, Where Do We Go?, qui totalise plus de 18 milliards de streams dans le monde. C’est également la plus jeune artiste de l’histoire à avoir remporté un Grammy Awards. Autant dire que dans ce contexte, l’arrivée d’un nouvel album crée évidemment l’ébullition. Très consciente de cette attente, la jeune chanteuse décide de prendre le temps de se réapprivoiser après ce succès de masse pour proposer un projet plus lumineux et assumé. Il n’y a plus de point de point d’interrogation dans le titre de l’album, mais bien une affirmation, « Happier Than Ever ».


Body Positive

Un état d’esprit qu’elle décrypte dans le morceau My Power, où elle raconte avoir repris le pouvoir suite à une relation abusive. Elle en parle également dans son documentaire très réussi « The World Is A Little Blurry » qui clôture le chapitre de son premier album. Il y a aussi de la curiosité à découvrir ce côté sexy qu’elle n’avait jamais dévoilé, préférant les baggy et les tee-shirt larges inspirés de la culture hip-hop, aux vêtements moulants. Pour ce shooting avec Vogue, Billie Eilish avait une envie précise : afficher un look à la Betty Brosmer, mannequin populaire des années 50. Sa relation avec son corps, comme de nombreuses jeunes femmes, n’a pas toujours été simple. Elle a très vite affiché des formes et une poitrine généreuse. Ce qui la complexait énormément : c’était d’ailleurs la raison principale de sa dépression quand elle était ado. Ce qui explique sa volonté de ne pas trop en montrer, de ne pas vouloir être sexualisée.

Aujourd’hui, elle a décidé de se moquer des commentaires, dans un sens comme dans l’autre. Elle qui prône le body positive depuis des années explique son choix vestimentaire dans les colonnes de Vogue « Mon truc à moi, c’est que je fais ce que je veux. Pour moi, ‘le body positive’, c’est de faire ce qui vous fait vous sentir bien. Si vous voulez subir une chirurgie esthétique, faites-le. Si vous voulez porter une robe que quelqu’un trouve trop grande, allez. Si vous vous sentez bien dedans, c’est l’essentiel. » elle ajoute « Tout à coup, vous passez pour une hypocrite si vous montrez un peu de votre peau. Vous devenez une fille facile, une salope ou une pute. Si je le suis, eh bien j’en suis fière. Toutes les femmes et moi sommes des putes. On s’en fout, vous voyez? Retournons ça en notre faveur et soyons fortes. Dévoiler son corps, montrer sa peau (ou non), ne devrait pas nous enlever le respect. »

Sur le même sujet

Plus de Aucun nom

Les plus lus

Notre Selection