De Napoléon à Moi, Christiane F: le meilleur du streaming à rattraper ce week-end

@ Adobe
@ Adobe
Teaser

Vous cherchez des idées de films, de séries, de podcast ou de docus à découvrir ou à rattraper? Allez, suivez le guide.

@D.R.

Auvio

Napoléon

Plutôt que d’alimenter, encore, la légende, Franck Istasse nous raconte le Napoléon de l’orgueil et des mauvais choix. Ce nouveau podcast de La Première parcourt les dernières années, du retour de l’île d’Elbe au décès à Sainte-Hélène. Sur fond de Beethoven et de grands airs classiques, avec ce qu’il faut de grandiloquence pour un feuilleton historique, le récit nous montre un Bonaparte faillible, qui accumule les erreurs et se noie dans l’orgueil. Il fallait sans doute un oeil belge pour apporter ce recul au monument français. Exemple: Waterloo, au coeur du premier épisode, nous est narré sans s’attarder sur la stratégie militaire mais en montrant la débâcle. Il en va de même pour tous les événements qui en découlent, la reddition naïve aux Anglais, l’exil, l’étiquette dans la prison, la maladie, l’écriture pour construire son propre mythe, puis le courage final face à la mort. - H.D.

@D.R.

Amazon Prime

LOL: qui rit, sort!

Tu ris, tu sors. C’est simple comme je te tiens, tu me tiens par la barbichette. Le concept vient du Japon et a déjà été adapté au Mexique, en Allemagne, en Italie, jusqu’à ce mois-ci, en France. Côté casting, la prod a ratissé large, en mélangeant les générations, les genres et les univers. Dans ce Loft de l’humour, balisé de 50 caméras, Endemol a gardé tous ses codes mais réuni Alexandra Lamy, Gérard Jugnot, Kyan Khojandi, Bérengère Krief, Inès Reg, Tarek Boudali, Julien Arruti, Hakim Jemili, Fadily Camara et Reem Kherici. Un mix de valeurs sûres et de découvertes. C’est Philippe Lacheau qui joue les maîtres du jeu et traque le moindre signe d’hilarité chez les pensionnaires. À voir les 6 épisodes de 26 minutes, on réalise combien le rire, c’est communicatif. Beaucoup de moments qui auraient été drôlissimes nous laissent de glace parce que les participants gardent leur “poker face”. C’est tout le danger du programme, compensé par les interventions de l’animateur, les commentaires des participants et la tension qui monte. - H.D.

@D.R.

VOD

The Little Things

C’est un peu comme si Columbo débarquait dans l’équipe des Experts avec son cigare et ses vieilles recettes! Nous sommes au début des années 90. Joe Deacon alias “Deke” (Denzel Washington), shérif adjoint dans une petite bourgade de Californie, remet les pieds à Los Angeles pour ramener certaines pièces de dossier à son supérieur. Lui qui avait autrefois le meilleur taux d’élucidation du LAPD retrouve ses anciens collègues mobilisés par une affaire dirigée par Jim Baxter (Rami Malek), un jeune flic aux dents longues et aux méthodes modernes. Quatre jeunes filles ont déjà été tuées et l’enquête n’avance pas d’un pouce. La manière dont ces meurtres ont été commis rappelle à Deke un passé douloureux sur lequel tout le monde se montre plutôt discret. - E.R.

@D.R.

Amazon Prime

Moi, Christiane F.

Publié en 1978, Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée a marqué toute une génération. Comme un flash, le récit de Christiane Felscherinow, raconté par deux journalistes du Stern, plongeait à vif dans le quotidien d’une jeune Berlinoise fan de David Bowie qui bascule dans l’héroïne et la prostitution. Utilisant le mécanisme de l’addiction comme principe dramatique, les huit épisodes suivent fidèlement la descente aux enfers de Christiane (Jana McKinnon) et de ses amis de moins de seize ans, éclatant la narration de manière plurielle à travers les personnages (plus ou moins fictifs) de Benno le petit ami, Stella la rebelle, la jeune Babsi ou le planant Axel. Le rythme suit les cycles de défonce et de ce point de vue, la série apparaît très didactique, se gardant bien de romantiser la drogue. - J.G.

Plus de Aucun nom

Les plus lus

Notre Selection