Covid-19: le Portugal rouvre les musées, les terrasses et les collèges

Le palais national de Pena, l'un des monuments les plus visités du Portugal. (AFP)
Le palais national de Pena, l'un des monuments les plus visités du Portugal. (AFP)
Teaser

C'est la deuxième étape du plan de déconfinement progressif portugais. Ces établissements avaient fermé il y a deux mois.

Musées, collèges et terrasses de café rouvrent lundi au Portugal, plus de deux mois après leur fermeture, deuxième étape d'un plan de déconfinement progressif pour éviter une reprise de l'épidémie de Covid-19 qui a durement frappé le pays en début d'année.
Après la réouverture des écoles primaires le 15 mars dernier, c'était au tour des collégiens de reprendre le chemin de leurs établissements.

"On tourne une page en espérant qu'il n'y aura pas de retour en arrière", a salué le président portugais Marcelo Rebelo de Sousa.

Les autres secteurs d'activité qui rouvrent au public devront observer des règles sanitaires strictes. Les cours collectifs restent interdits dans les salles de sport et les  rassemblements sont limités à quatre personnes par table sur les terrasses de café. 
"Ce léger retour à la normale arrive au bon moment, nous étions fatigués du confinement", a dit à l'AFP Pedro Rosa, fonctionnaire de 48 ans, en prenant son café seul à l'une des terrasses encore clairsemées du centre touristique de Lisbonne. 

"Pour moi c'est le meilleur jour de l'année, ça me rappelle à quel point Lisbonne est magnifique", a confié pour sa part Vadim Migirim, un touriste russe de 51 ans faisant partie de la poignée de visiteurs qui ont passé lundi matin les murailles du château Sao Jorge, forteresse surplombant les quartiers historiques de la capitale portugaise et parmi les monuments les plus visités du pays.

Des techniciens s'affairent sur l'esplanade du palais Pena à Sintra. (AFP)

Des techniciens s'affairent sur l'esplanade du palais Pena à Sintra. (AFP)

Deuxième confinement

Confronté à une explosion des cas de Covid-19 après les fêtes de fin d'année, qui a provoqué une saturation des hôpitaux, le gouvernement avait imposé un deuxième confinement général à la mi-janvier, suivi une semaine plus tard par la fermeture des écoles.

Pour favoriser ce retour en sécurité dans les écoles, le gouvernement s’appuie sur un dépistage de masse et un plan de vaccination du personnel enseignant.
Selon le plan de déconfinement du gouvernement, les lycées, les universités et les salles de spectacle devront attendre jusqu'au 19 avril pour rouvrir et les restaurants devront attendre début mai.

La situation sanitaire est réévaluée toutes les deux semaines avec la possibilité d'introduire des restriction dans les municipalités affichant le plus grand nombre de cas, selon le plan du gouvernement.

Pendant cette période, les autorités ont décidé de maintenir les restrictions de voyages. 

Les vols en provenance et à destination du Brésil et du Royaume-Uni restent suspendus pour limiter la propagation des nouveaux variants, tandis que les contrôles aux frontières terrestres entre le Portugal et l'Espagne, dont le passage est limité à quelques exceptions, ont été prolongés jusqu'à la mi-avril.

Sur le même sujet

Plus de Aucun nom

Les plus lus

Notre Selection