Que fait-on de Napoléon?

Napoléon - BelgaImage
Napoléon - BelgaImage
Teaser

L’exposition Napoléon, Au-delà du mythe ouvre ses portes ce 3 à l’espace muséal de la Gare Liège-Guillemins. Gauche et droite françaises se déchirent sur la question de l’hommage à rendre à l’empereur. Un casse-tête pour Emmanuel Macron.

Les pro-Bonaparte

Valeureux
Napoléon est la personnalité historique préférée des Français d’après un sondage du Figaro. Ceux qui l’admirent louent son parcours, celui d’un Corse du peuple devenu empereur qui aurait mis fin à des années de troubles post-révolutionnaires. Un véritable symbole de la méritocratie qui serait digne d’un grand hommage rendu en son nom.

Héros
Sous son règne, la France s’étendait de Hambourg à Rome et a remporté d’éclatatantes victoires (Austerlitz, Iéna, etc.). Cela fait de Bonaparte une grande figure de l’histoire de France et d’Europe. Un homme qui fait encore rayonner l’Hexagone dans le monde.

Incontournable
Certaines villes sont intimement liées à Napoléon comme La Roche-sur-Yon, créée ex nihilo par l’empereur en Vendée, ou Pontivy, en Bretagne, un temps nommée Napoléonville. En Corse, un parti lié à la République en marche a proposé qu’il soit célébré comme un lien entre l’île et la France.

Célébrer
À droite, des personnalités réclament non seulement des commémorations mais aussi des célébrations avec un hommage du président. Emmanuel Macron pourrait-il louer Napoléon, tout en rappelant ses mauvais côtés? Possible. C’est exactement ce qu’il a fait avec le maréchal Pétain, mais l’affaire a suscité une polémique telle qu’une cérémonie militaire a dû être annulée.

Les anti-Bonaparte
 

Trublion
Pour ses détracteurs, Napoléon est d’abord celui qui a ­troqué la République contre un empire à sa gloire. Tout au long de son règne despotique, il a enchaîné les guerres et ce passif s’accorde mal avec les idéaux de démocratie.

Traître
Plus globalement, l’empereur a l’image d’un pourfendeur des principes de la Révolution. C’est lui qui a rétabli l’esclavage après huit ans d’abolition. Il a aussi renforcé la censure et restreint les droits des femmes. Des choix à replacer dans le contexte mais qui résonnent mal à l’heure du féminisme et de la lutte contre le racisme.

Un poids
Même dans sa Corse natale, les indépendantistes voient d’un mauvais œil cet empereur qui, malgré ses origines, est surtout français. L’exécutif corse n’envisage donc que des commémorations, pas des célébrations. L’affaire est aussi sensible dans les territoires d’outre-mer, directement concernés par le rétablissement de l’esclavage.

Commémorer
La gauche ne veut pas d’un hommage national. Il faudrait commémorer a minima, avec des expositions critiques. Emmanuel Macron peut-il faire l’impasse sur une telle figure? Le refus de Chirac de célébrer Austerlitz en 2005 avait créé une controverse. Selon Le Point, il est possible que le président organise cette fois-ci une cérémonie aux Invalides avec... Vladimir Poutine, pour souligner la dimension européenne de Napoléon.

Exposition Napoléon – Au-delà du mythe
Du 3 avril 2021 au 9 janvier 2022, à l’espace muséal de la Gare Liège-Guillemins

 

Plus de Aucun nom

Les plus lus

Notre Selection