La série du jour: Meurtres au paradis

Meurtres au paradis France Télévisions
Meurtres au paradis France Télévisions
Teaser

La plus rafraîchissante des séries policières entame sa dixième saison avec un nouveau casting.

Diffusion le 5 avril à 21h05 sur France 2

Il n’y a que les Britanniques pour avoir une telle autodérision et planter un Anglais pure souche dans une petite île des Caraïbes pour mener des enquêtes complexes dans un décor où la seule chose sérieuse est le rhum. Bien entendu, le garçon ne supporte pas le soleil, s’entête à porter des costumes et déteste la cuisine épicée. Face à lui, un chef de la police très mondain, une enquêtrice de bonne composition, des policiers parfois roublards et un lézard, installé bien avant lui dans sa cabane sur la plage.

Depuis que Meurtres au paradis, coproduction franco-britannique, a installé son commissariat dans le village fictif d’Honoré, on a déjà vu passer trois inspecteurs chefs: Richard Poole (Ben Miller), assassiné judicieusement pour servir de première affaire à Humphrey Goodman (Kris Marshall), puis Jack Mooney (Ardal O’Hanlon) reparti à Londres en fin de saison 9.

Cette 10e saison marque donc l’arrivée de Neville Parker (Ralf Little), encore plus intolérant aux tropiques que ses prédécesseurs. D’ailleurs il mange tous les soirs un steak-frites, est allergique aux moustiques et évite le commissariat où il souffre du “syndrome du bâtiment malsain”. Il va donc user les nerfs de Florence Cassell, son adjointe. La sergente en mini-short des saisons 4 à 8 a accepté en effet de revenir à Honoré à la requête du commandant Patterson, planté par Parker, alité, et sa nièce Ruby, partie à Paris. Le nouveau duo va se roder lors de la mort de Mélanie Sharpe, une journaliste d’investigation de la chaîne télé de l’île. Et bien sûr, tout insupportable soit-il, l’inspecteur va ­manifester comme les autres un flair agatha-christien basé sur des détails qui échappent à tout le monde, en l’occurrence un bouton. Dans cette saison toujours aussi divertissante - et intelligente -, on retrouvera aussi, le temps de deux épisodes, Sara Martins, l’adjointe des premières saisons.

Plus de Aucun nom

Les plus lus

Notre Selection