Le film du jour: Dark Waters

Dark Waters Prod
Dark Waters Prod
Teaser

Todd Haynes dénonce sans fard l’empoisonnement commis aux États-Unis depuis 40 ans par la société DuPont et son produit “miracle”, le Teflon. Édifiant!

 

Diffusion le 20 février à 20h30 sur Betv

Les Américains raffolent des films à procès où David se mesure à Goliath. Ça tombe bien, nous aussi. Comme dans Erin Brokovich avec la délicieuse Julia Roberts ou dans le très drôle The Informant!, incarné par Matt Damon, on retrouve dans Dark Waters la lutte d’un quidam contre un géant industriel. Pourquoi? Eh bien parce que l’histoire du grand qui veut “sprotcher” le petit a une fâcheuse tendance à se répéter dans la vraie vie, pardi!

Vous l’aurez compris, l’histoire est adaptée d’un fait réel. Avocat spécialisé dans la défense des usines chimiques, Robert Bilott est interpellé par un paysan de la campagne où il a passé toute son enfance. Il découvre que l’endroit est petit à petit empoisonné par des rejets toxiques de la firme DuPont, important employeur de la région. S’engage alors un combat sans merci où l’avocat va risquer sa carrière et sa vie au nom d’un scandale de santé publique. Quittant son sublime cinéma de l’artifice (Velvet Goldmine) et la réflexion sur l’identité qui irrigue toute son œuvre en filmant frontalement et méticuleusement les enjeux de ce combat judiciaire, Todd Haynes va cependant vite retomber dans ses délectables marottes.

Comme contaminé par son histoire, et pour mieux y “tremper” le spectateur, tout le film est baigné de filtres verts rappelant l’émanation des gaz toxiques de la séditieuse entreprise DuPont. Puis surtout, Haynes n’ignore rien de la complexité d’un tel combat et montre avec un certain génie combien cette bataille écologique, quelle que soit son issue, fera des victimes. En effet, s’attaquer à DuPont, c’est s’attaquer à l’emploi. Équation impossible où le réalisateur de Carol interroge une nouvelle fois subtilement le rapport à la norme pesante. Butant avec détermination contre cette dernière, Mark Ruffalo est époustouflant en héros don quichottien, nous rappelant qu’il est plus que temps de regarder droit dans les yeux l’urgence écologique qui nous attend.

 

Plus de Aucun nom

Les plus lus

Notre Selection