2021, année chargée pour le cinéma

Le prochain James Bond fait partie des plus attendus. (MGM)
Le prochain James Bond fait partie des plus attendus. (MGM)
Teaser

Après cette année de vaches maigres côté sorties, des tas de films très attendus sont prévus pour l’année prochaine: les reportés de 2020 et les autres. Si les salles obscures ne rouvrent pas trop tard, les spectateurs devraient avoir l'embarras du choix jusqu'en décembre.

2020 a été une année très compliquée pour la culture. Si les musées ont pu rouvrir leurs portes, d’autres, comme les salles de spectacles, n’ont quasi pas travaillé cette année.

Les cinéma, eux, ont pu reprendre, mais peu de temps, avec des mesures strictes et une offre réduite. En effet, la fermeture des complexes a effrayé producteurs et distributeurs qui ont repoussé la sortie de bon nombre de films. Des reports qui devraient faire de 2021 une année très chargée en nouveautés !

Voici un tour d’horizon de ce qui nous attend, si les salles obscures peuvent rouvrir leurs portes en toute sécurité, bien entendu.

Etrangement bien titré

Un des films qui devait faire l’événement en 2020, comme à chaque fois, est le nouveau volet de la saga James Bond. 25e histoire portée au grand écran, le très adéquatement nommé Mourir Peut Attendre (No Time To Die) est réalisé par Cary Joji Fukunaga, célébré pour la première saison de la série True Detective ou encore Beasts Of No Nations.

Le film a énormément fait parler de lui puisqu’il s’agit de la dernière fois que Daniel Craig incarnera l’agent 007 à l’écran, mais aussi parce que figure au casting Lashana Lynch, qui y incarne un autre agent « double zéro ». Depuis que cela se sait, certains imaginent qu’elle reprendra le flambeau après le départ de Craig. Mais pour certains fans de la franchise et autres esprits étroits, impossible pour une femme noire de remplacer l’espion séducteur. L’actrice a d’ailleurs malheureusement été la cible d’insultes racistes et misogynes. Pourtant, personne n’a encore vu le film… Rencontre entre les deux agents secrets le 2 avril.

Avalanche de super-héros

S'il y a bien quelque chose qu’on devrait voir sur les écrans en 2021, ce sont bien des masques, des capes et des collants. En effet, on ne compte pas moins de 8 films de super-héros en 12 mois. 

Les Marvel Studios vont en proposer 4 à eux-seuls. Black Widow (5 mai), avec Scarlett Johansson, dans le rôle-titre de l’espionne et membre des Avengers et Eternals (3 novembre), sur une race d’extraterrestres immortels et millénaires, réalisé par la lauréate de la dernière Mostra de Venise,  Chloe Zhao, étaient prévus pour 2020.

Ils s’ajoutent à Shang-Chi and the Legend of the Ten Rings (7 juillet) histoire de kung-fu et d’organisation secrètes, ainsi qu’au 3e volet de la nouvelle saga Spider-Man (décembre), co-produit avec Sony qui détient les droits de l’homme-araignée au cinéma.

Droits dont Sony profite allégrement de son côté puisqu’elle développe des films sur des méchants de l’univers de Spider-Man. Deux sont d’ailleurs prévus l’année prochaine : Morbius (19 mars), l’histoire d’un scientifique devenu vampire incarné par Jared Leto, et la suite du film Venom (23 juin), intitulée Let There Be Carnage, toujours avec Tom Hardy.

Et enfin, dans l’écurie d’en face, chez DC Comics et Warner Bros, on retrouvera Wonder Woman 1984, qui devrait être à l’affiche dès que les cinémas rouvriront, ainsi que The Suicide Squad (6 août), moitié suite, moitié reboot du film de 2016 du même nom, sur une équipe de méchants et criminels pouvant réduire leurs peines de prison en effectuant une mission extrêmement dangereuse.

Tsunami de suites et remakes

Pour continuer sur les blockbusters, 2021 ne sera pas l’année de l’originalité pour les grands studios de cinéma. Au contraire. La grande majorité des films à gros budget prévus l’année prochaine sont basés sur des histoires existantes.

On compte beaucoup de suites et autres « prequels », notamment The King’s Man, 3e volet de la saga du même nom (10 mars), Godzilla vs Kong (19 mai), Fast and Furious 9 (26 mai), les films d’horreur A Quiet Place : Part II (21 avril), The Conjuring : The Conjuring: The Devil Made Me Do It (2 juin) ou encore Mission : Impossible 7 (17 novembre).

D’autres suites étaient moins prévisibles et devraient ravir les fans, notamment Un Prince à New York 2 avec Eddie Murphy et une bonne partie du casting original (3 mars), ou Ghostbusters : Afterlife (9 juin), troisième volet de la saga  mais aussi Top Gun : Maverick (30 juin) avec Tom Cruise, Space Jam : A New Legacy, avec LeBron James (14 juillet) et même Matrix 4, le 20 décembre.

Les studios d’animation ont suivi la même mode avec notamment Les Croods 2 (27 janvier), Baby Boss 2 (24 mars), Peter Rabbit 2 (31 mars), Minions : The Rise of Gru (30 juin), Hotel Transylvanie 4 (4 août), La Famille Addams 2 (6 octobre) et Sing 2 (20 décembre).
Heureusement, Disney a choisi de faire dans l’originalité, ce qui n’est pas toujours le cas, en 2021 avec trois films originaux : Raya and the Last Dragon (10 mars), Encanto (22 novembre) et le prochain Pixar, Luca (18 juin).

Enfin, pour terminer, 2021 sera aussi l’année des remakes, avec le classique de science-fiction Dune (29 septembre) vu par Denis Villeneuve ou West Side Story (19 décembre), sous l’œil de Steven Spielberg.

Pour les cinéphiles

Gros budget n’est pas synonyme de qualité, ça se saurait. Plusieurs autres réalisateurs, acclamés par la critique et/ou chouchous du public, feront leur retour sur nos écran l’année prochaine.

Notamment Chloe Zhao dont le film primé à la Mostra, Nomadland, avec Frances McDormand est prévu pour le 24 février. Mais aussi Wes Anderson avec The French Dispatch, Edgar Wright avec Last Night in Soho (28 avril), Ridley Scott avec The Last Duel (13 octobre), Baz Luhrmann et son biopic sur Elvis Presley (3 novembre) ou encore Robert Zemeckis, qui adapte Sacrées sorcières du romancier Roald Dahl, probablement prévu pour la réouverture des salles.

Et en France

Le cinéma français ne sera, comme d’habitude, pas en reste en 2021. Plusieurs sorties de film devraient notamment faire l’événement comme l’inévitable Les Tuche 4 (3 février), Aline (17 février) de et avec Valérie Lemercier, OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire (14 avril) de Nicolas Bedos et avec Jean Dujardin, Comment je suis devenu super-héros (21 avril), Qu'est-ce qu'on a tous fait au bon Dieu ? (13 octobre) mais également le très attendu film basé sur l’univers de Kaamelott, prévu à une date toujours indéterminée.

Sur le même sujet

Plus de Aucun nom

Les plus lus