8 traditions de Noël à travers le monde

La magie de Noël en Russie. - Unsplash
La magie de Noël en Russie. - Unsplash
Teaser

Pour nous, Noël rime avec festin, sapin et cadeaux. Ailleurs dans le monde, il s'agit plutôt de rollers, « chieur » et KFC. Tour d'horizon.

En Grèce

À l'approche de Noël, tous les pays n'ont pas pour coutume de dresser un sapin dans leur salon ou dans la rue. En Grèce, par exemple, la tradition veut que l'on opte pour un bateau. Une façon de célébrer à l'époque le retour en toute sécurité des marins qui avaient bravé les dangers de la mer pour rapporter de quoi manger. Côté cuisine, les melomakarona et les Kourabiedes sont des gâteaux incontournables, qui se trouvent sur chaque table grecque.

Au Venezuela

Un peu plus loin, à Caracas, capitale du Venezuela, la tradition de Noël est de se rendre à la messe en rollers. Pratique. D'autant que de nombreuses routes du centre-ville sont interdites aux voitures jusqu’à 8h du matin pour permettre aux patineurs de circuler en toute sécurité.

En Pologne

Si vous pensiez que votre repas de Noël était interminable, vous ne l'avez jamais passé chez des Polonais. Après avoir partagé le pain local appelé opłatek, distribué par la personne la plus âgée de la famille, les convives enchaînent douze plats, en référence aux douze apôtres.

En Espagne

Le Père Noël n'est pas aussi populaire en Espagne que dans d'autres pays européens. Ce n'est d'ailleurs pas l'homme à la longue barbe blanche qui distribue les cadeaux, mais les Rois mages. C'est pourquoi il faut attendre le 6 janvier, jour de l'Epiphanie, pour les offrir et les déballer.

Pour patienter, les enfants peuvent compter sur les petits « cadeaux » offerts par le Tió de Nadal, soit la bûche de Noël. Selon cette tradition catalane, les familles remplissent une  bûche de bois décorée tout au long du mois de décembre avec des sucreries. Le jour de Noël, ou la veille, les enfants la battent en chantant « Caga tió » (littéralement, « Chie, bûche ») pour qu'elle défèque ses douceurs. Étrange ? Pas plus que le santon Caganer qui fait ses besoins au milieu de la crèche.

Au Pays de Galles

Plus flippant, voici la Mari Lwyd, tradition galloise qui consiste à faire du porte-à-porte - pubs inclus -, accompagné d'un crâne de cheval coiffé de rubans colorés et d'un drap blanc, afin de chanter pour les propriétaires de la maison, dans l'espoir d'être invité à leur table.

En Suède

Si pour vous, le classique de Noël c'est Maman j'ai raté l'avion, le Grinch ou encore Love Actually, pour les Suédois, c'est Donald Duck. Tous les 24 décembre, entre 15 et 16 heures, quasiment toute la population se retrouve devant la télé pour regarder les aventures du canard déguisé en marin, appelé là-bas Kalle Anka.

Au Japon

Au Japon, Noël est une fête purement commerciale. Rien de bien différent de chez nous… Sauf que les Japonais la célèbrent en mangeant du poulet frit au KFC. Preuve de ce succès, la chaîne de fast-food multiplie ses ventes de cinq à dix en cette période de l'année.

En Ukraine

Un conte ukrainien raconte qu’une veuve pauvre et incapable de s’acheter des décorations de Noël, a retrouvé son arbre magnifié par une araignée qui avait tissé sa toile sur ses branches. C’est pourquoi les sapins dans les familles ukrainiennes sont ornés d’une fausse araignée pour attirer la bonne fortune.

Sur le même sujet

Plus de Tendances

Les plus lus