Boris Johnson, une blague qui dure

Boris Johnson @Belga
Boris Johnson @Belga
Teaser

Le premier ministre britannique a fait rire. Pourtant, il donne du fil à retordre à ses adversaires.

Diffusion le 7 janvier à 22h15 sur La Une

Est-ce un hasard si lui et Donald Trump ont accédé au pouvoir en même temps? Probablement pas. Boris Johnson fait partie de cette génération de politiciens un peu gauches (et qui font n'importe quoi avec leurs cheveux) mais très populaire à droite.

Il est capable de traiter les djihadistes de "branleurs qui pratiquent la masturbation intensive", Erdogan de "fantastique branleur" (il doit y avoir quelque chose derrière ça) ou de comparer l'Union européenne aux Nazis et Hilary Clinton à "une infirmière sadique d'un hôpital psychiatrique". Bref, le gars aime provoquer et à l'instar du président américain, on s'est beaucoup moqué de BoJo.

Aujourd'hui c'est pourtant lui qui doit tenir à bout de bras deux des moments les plus importants de l'histoire de son pays: la lutte contre le Covid-19 et la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne. Il a d'ailleurs réussi là où la très respectée Theresa May avait échoué en rendant le Parlement aux conservateurs, prêts à le suivre sur le champ de bataille du Brexit.

Pour ce qui est de protéger sa population du coronavirus par contre… Il a d'abord fait le choix de privilégier l'immunité collective et d'ignorer les mesures de confinement. Il a même, à plusieurs reprises, ignoré les gestes barrières tant il minimisait le virus. Une attitude proche de celle de dirigeants plutôt dangereux pour la démocratie tel que Bolsonaro. Mais Johnson a bien dû se rendre à l'évidence et son pays déplore aujourd'hui plus de 75.000 morts. Suffisant pour le faire chanceler? Apparemment pas car il adore cette position d'outsider, seul contre tous.

Boris Johnson est un teigneux qui ne lâchera rien et ne se laissera jamais démonter par ce qu'on peut dire de lui, de ses gaffes ou de ses provocations. Une blague appelée à durer et à, dans une certaine mesure, changer la face du monde.

 

Plus de Aucun nom

Les plus lus