Le catalogue Ikea fait ses adieux

La dernière édition est toujours disponible en magasins. ©AFP
La dernière édition est toujours disponible en magasins. ©AFP
Teaser

La chaîne de magasins suédoise a décidé de ne plus imprimer son mythique catalogue. Retour sur cet ouvrage quasi-légendaire, aussi diffusé que la Bible, qui s'est élevé bien au-dessus de son statut de publication promotionnelle d'origine.

Selon la rumeur, c’est l'un des ouvrages les plus lus au monde. Et effectivement, durant plusieurs années, il a été plus diffusé que la Bible. Il ne s’agit pas d’un des classiques de la littérature, mais bien entendu du catalogue Ikea. 

Tous les ans, la sortie de cette publication promotionnelle est très attendue partout dans le monde. En près de 70 ans d'existence, cette source d'inspiration décorative a réussi à trouver sa place dans de nombreux foyers et dépasser son statut de dépliant publicitaire. Mais elle tire désormais sa révérence. En effet, la chaîne suédoise de magasins d’ameublement « va tourner la page », selon ses propres mots.

Une longue histoire. ©Ikea

« Les temps changent », annonce la société. « Ikea est devenu plus digital et accessible en adoptant de nouvelles façons de se connecter avec plus de gens. Le comportement des clients et la consommation des médias ont changé, et moins de personnes lisent le catalogue IKEA aujourd'hui qu’auparavant. Ikea a donc pris la l’émouvante mais rationnelle décision de mettre respectueusement fin à la carrière fructueuse du catalogue IKEA - et d'envisager l'avenir avec enthousiasme. »

Une étape logique puisque, comme l’indique Konrad Grüss, managing director, Ikea investissait de plus en plus dans le digital à mesure que son catalogue, moins populaire, voyait son tirage baisser progressivement. L’année dernière, les ventes en ligne ont augmenté de plus de 45 % pour la chaîne suédoise. 

Les magasins rendront hommage à leur mythique catalogue à l’automne prochain, en publiant un livre rempli d’idées et d’astuces de décoration.

Des femmes effacées

Le tout premier catalogue Ikea a été publié en 1951 et distribué à 250.000 copies, uniquement pour le sud de la Suède. Dès 2000, il était déjà disponible en deux versions, papier et digitale. Et c’est en 2016, malgré des habitudes d’achats en ligne déjà bien présentes partout dans le monde, que la publication a vécu sa meilleure année : 200 millions de copies, 69 versions en 32 langues pour plus de 50 marchés différents.

Ikea 1951.

Le tout premier catalogue. ©Ikea Museum

AU cours de son existence, l’ultra-populaire catalogue a suscité la polémique. En 2012, son édition destinée à l’Arabie Saoudite était la même que toutes les autres, à une exception près : toutes les femmes avaient été effacées des pages. Les photos du catalogue saoudien avaient alors fait le tour du monde et la société Ikea s’était excusée, affirmant qu’elle reverrait sa façon de travailler pour que cela ne se reproduise plus.

Et pourtant, 5 ans plus tard, le même problème a eu nouveau eu lieu en Israël, où une version avait été remaniée pour plaire à un public juif et ultra-orthodoxe. Cette fois, c’est le pendant israélien de la chaîne, responsable de ce choix, qui s’était excusé.

Pénis et polices

Il est aussi arrivé que le catalogue fasse parler de lui pour des raisons beaucoup plus originales.

En 2016, plusieurs lecteurs canadiens de la publication avaient été choqués d’y voir un chien… avec un pénis humain. Mauvaise blague d’un graphiste? 

Juste une illusion d'optique.

(Source: ikeadog.blogspot.com - Ikea)

Ikea Canada a été obligé de répondre que la photo n’avait pas été modifié et qu’il s’agit en fait d’une des pattes du chien, « qui ressemble malheureusement à quelque chose d’autre. »

Les spécialistes suédois de l’ameublement ont aussi défrayé la chronique dans le milieu du graphisme. En effet, le catalogue utilisait depuis le début l’historique police de caractères Futura, ou, en tout cas, une version légèrement modifiée de celle-ci. Lorsqu’en 2010, Ikea a opté pour la police de Microsoft Verdana, graphistes et illustrateurs du monde entier ont manifesté leur déception sur leurs blogs ou les réseaux sociaux. Des pétitions ont même été créées.

Ikea a expliqué qu’elle avait besoin d’une police adaptée au plus de langues possibles et au web, ce qui est le cas de Verdana. L’année dernière, pour son catalogue 2020, Ikea était d’ailleurs passée à la police Noto Sans de Google dans la même optique. Elle ne s’en sera finalement servie qu’un an.

Notre Selection