E-commerce: les alternatives à Amazon

Le commerce en ligne, "the new place to be" - Belga
Le commerce en ligne, "the new place to be" - Belga
Teaser

Un des effets de la crise du coronavirus aura été le développement grande vitesse du commerce en ligne. Heureusement, il n'y a pas qu'Amazon... Petit tour d'horizon non-exhaustif.

A l'approche de Noël, le confinement se fait fortement sentir chez les commerçants. Les petites et moyennes entreprises sont les plus touchées. En Belgique, une sur cinq risque de faire faillite. Comment s'en sortir ? La solution est pour beaucoup le commerce en ligne. Depuis le début de la pandémie, cette nouvelle façon de consommer a explosé. Tous profits pour le leader incontestable du secteur, Amazon, qui a triplé ses bénéfices en un an à... 6 milliards de dollars.

 

On l'aura compris, contrairement à beaucoup d'autres, Amazon ne risque pas la faillite. Et si une part non négligeable de petits et moyens commerces dépendent du géant américain et que sa qualité de service n'est plus à prouver, l'entreprise du richissime Jeff Bezos est de plus en plus pointée du doigt comme le fossoyeur des commerces locaux et européens.

 

Il y a plusieurs raisons à cela : sa politique d'optimisation fiscale qui lui permet de ne pas (ou si peu) payer d'impôts en Europe ; les conditions de travail déplorables de ses travailleurs, lesquels sont le plus souvent précaires ; sa politique de tirer les prix vers le bas qui mène à une concurrence déloyale ; le carnage écologique de son modèle d'importation en masse de produits neufs ; sa façon de nous pousser à la surconsommation... Bref, Amazon incarne aujourd'hui l'industrialisation et ce que certains appellent la « malconsommation » (en référence à la « malbouffe » incarnée par McDonald's à partir des années 80).

 

Heureusement, il existe d'autres manières de consommer en ligne, plus éthiques ou plus locales. Amazon n'a pas encore le monopole du commerce de demain, alors voyons ce qui se fait par chez nous, en Belgique et en Europe.

 

Belga

 

Les alternatives à Amazon

 

Le commerce en gros : Considéré comme le Amazon hollandais, Bol.com est désormais disponible en Belgique et en français. Il suffit de télécharger l'application et des rayons infinis s'ouvrent à vous. Exactement comme avec Amazon, sauf que c'est européen.

 

La culture en gros : Pour ce qui est des achats de livres, disques, jeux ou de l'électronique, on rappellera que la Fnac et MediaMarkt ont des services en ligne dont l'efficacité n'a rien à envier à Amazon.

 

Si vous êtes plutôt sportif à la maison, Belomax propose des trampolines, billards, jeux de fléchettes, kickers ou tentes de jardin pour les enfants.

 

Plus éthique, plus local, plus indépendant

 

De nombreux e-commerces étiquetés « verts » ou « éthiques » ont poussé sur le net.

 

Etsy vise large : bijoux, meubles, vêtements, produits de beauté, objets de décoration, jouets… Ce sont des milliers de produits qui sont proposés, tous étant l'oeuvre de créateurs indépendants.

 

Se définissant comme des e-shops éthiques, durables et écologiques, Greenweez et SeBio proposent beaucoup de produits de beauté, d'hygiène ou de santé, des accessoires pour votre jardin ou maison, des vêtements, accessoires et jeux pour vos enfants... Greenweez y ajoute un coin épicerie et boisson, histoire d'arroser cela.

 

Fondé aux Pays-Bas, mais très présente en Belgique depuis des années, Dille & Kamille est spécialisé dans les objets de décoration mais propose aussi des ustensiles de cuisine, accessoires pour la salle de bain et jouets pour enfants, une papeterie et une épicerie.

 

Dans le même genre, Les Raffineurs y ajoutent sacs et maroquinerie et des chèques « expérience » de type « passer une nuit à deux dans un igloo », « faites un voyage en ballon » ou, dans un autre style, « faites-vous tailler une chemise sur mesure ».

 

Besoin de bonne lecture ? LaLibrairie.com soutient les libraires indépendants et défend une "économie" locale du livre. La plateforme française se présente comme « une véritable librairie de quartier mais avec les services des grandes enseignes qui tient dans votre smartphone ». Elle vend aussi des DVD et des Blu-Ray.

 

Rappelons tout de même que chez nous, contrairement à la France, les portes des librairies restent ouvertes. Et si vous préférez vous en tenir au commerce en ligne, sachez que la plupart des petits libraires ou commerçants offrent désormais ce service. C'est la tendance (forcée) de 2020, personne ne peut y échapper.

 

Sur le même sujet

Plus de Tendances

Notre Selection