Trinquons local

@Belgaimage
@Belgaimage
Teaser

Les vagues de l’actuelle pandémie bouleversent nos habitudes. Et si nous en profitions pour redécouvrir les boissons nées dans notre terroir? Ce n’est pas le choix qui manque. À votre santé.

Depuis quelques années se tient, en théorie au printemps, un weekend “découverte” des filières vitivinicoles, brassicoles, cidricoles et même alcooliques de Wallonie à l’instigation de l’Agence pour la promotion d’une agriculture de qualité en Wallonie (ApaqW). Cela permet aux particuliers de rencontrer les producteurs des boissons qui nous réjouissent souvent le coeur et l’esprit parfois. Je rassure d’avance les orfraies avant que les cris ne fusent, il y a aussi des boissons sans alcool en présentation. La Wallonie est riche aussi d’eaux de source, de jus de fruits et d’inventivité. Cette année, il n’est pas question dans les circonstances actuelles d’organiser des rencontres à grande échelle, même si la période du confinement a démontré ses bienfaits vis-à-vis des producteurs locaux et de la commercialisation au travers des circuits courts. L’ApaqW a donc décidé, en concertation avec les différentes associations de producteurs, d’organiser une grande opération de rencontres... virtuelles sur le site www.trinquonslocal.be, une page Facebook et même une adresse identique sur YouTube. Vous y trouverez toutes les adresses et l’actualité des producteurs membres de l’ApaqW ainsi que des capsules de présentation. Que demander de plus? De quoi remplir votre hiver et le printemps à suivre.

Les vignobles

En plus des désormais “classiques” du paysage vinicole wallon, cette opération permet de mettre en valeur quelques domaines à peine nés qui ajoutent à la grande diversité d’expression des vignobles de chez nous.

Domaine des XXV
Une famille d’hédonistes, quatre garçons et une fille. Ce n’est pas courant dans le monde du vin. Ces cinq-là s’entendent comme les doigts d’une main et développent un joli domaine en vallée de la Meuse, à Couthuin. Des chardonnay, pinot, meunier, pinot noir, müller-thurgau sur 7,5 ha. Avec un potentiel de 15 ha à planter. 2020 donne une première récolte assez maigre, impactée par le gel printanier. Bref, un domaine qui sort de sa chrysalide. Bonne nouvelle, il y a déjà un gîte au milieu du vignoble que l’on peut louer. Histoire de coller à l’histoire dès le début. https://xxv.be

Domaine de la Bouhouille
Une médaille d’or cette année pour Nicolas au concours des meilleurs vins belges comme le premier couronnement pour une aventure qui débute par quelques pieds de vignes offerts par son grand-père du côté de Blegny. Une épouse qui n’aime que les vins effervescents comme
moteur et le tour est joué. Nicolas est un grand vinificateur à découvrir sans tarder. www.domainedelabouhouille.be

Vignoble de Sirault
Petite localité du nord du Hainaut dans l’entité de Saint-Ghislain, Sirault est hanté par une sacrée bande d’amis. 11 comme une équipe de foot. Mais en version gagnante à tous les coups. Ces amis ont eu l’idée de créer un vignoble communal. Aussitôt dit, presque aussitôt fait. Le village participe et découvre une autre dimension de la vie en communauté. Peu de flacons à vendre, il vaut mieux se rendre sur place. Et c’est très bon, ce qui ne gâche rien. www.facebook.com/Le-Vignoble-de-Sirault

Les brasseries

Une légende urbaine affirme qu’en Wallonie il y aura bientôt autant de brasseries que de clochers. Ce n’est pas encore le cas, mais on s’en approche un peu plus chaque jour. Avec des fortunes diverses, les brasseurs de chez nous font mousser notre quotidien.

BR Brasserie Demanez, Magerotte
Jos Demanez est un ancien banquier. Il s’en repent. C’est pour cela que ses cuvées se nomment BR. Mais il est aussi un brasseur réjoui. Et ses bières sont tout simplement sublimes. Rares aussi, mais c’est normal, ce qui est grand est rare. www.demanez.be

La Brasserie du Borinage
Comment décrire cet “obni” mousseux en quelques mots? Une sacrée bande de bienfaisants. Bons pour le moral, bons pour les palais. Les bières sont originales, la communication est fantastique. Que dire d’autre? Découvrez-les sans tarder, vous serez plus heureux après qu’avant. https://brasserieduborinage.be

Brasserie du Clocher
Les micro-brasseries sont, chez nous, presque toujours des histoires d’amis qui commencent à brasser dans leur cuisine et qui un jour, la soif venant en buvant, décident de sauter le pas et de se lancer dans l’aventure d’une vraie brasserie. Les bières de Philomène sont nées comme cela. Aujourd’hui elles sont quatre, plus des spécialités saisonnières. Bien nées, sous le signe de l’amitié, elles grandissent avec le sourire et même par ces temps compliqués, elles gardent le cap. http://brasserieduclocher.be/philomene

Les distilleries

Les distilleries artisanales font florès dans nos contrées. Découvrez un monde fascinant dont les origines remontent à plus de mille ans dans le monde musulman. Il semblerait que ce soient des médecins arabes qui aient transmis les secrets de la distillation à des moines italiens au début des croisades. Si non è vero, è bello, c’est déjà ça.

Distillerie du Moulin du Loup
S’il y a un loup, on n’est jamais loin de La Louvière, c’est normal. La grande ville de la région du Centre peut s’enorgueillir de receler en son sein une toute petite distillerie totalement artisanale qui fut probablement la première à produire un gin à base de cassonade. Mais le clou de la maison est le rhum de mélasse - forcément, les cannes coupées voyagent mal. Superbes au nez, ils sont ronds en bouche et méritent autre chose que de finir en cocktail. www.moulinduloup.be

Atelier Constant Berger
Dire que ça bouge du côté du plateau de Herve revient à faire du vent ou presque: il ne se passe pas un jour sans une nouveauté dans le coin. C’est la fête au pays de Herve, tous les produits sont naturels. Alors Adeline et Léandre, jeune couple de 28 ans, se sont donné comme mission de vous faire savourer, transformer et vivre leur terroir. C’est ce qu’ils annoncent sur la page de garde de leur site. Et j’avoue que j’ai hâte d’être quelques semaines plus vieux afin de déguster enfin les fruits de leurs travaux. http://atelier-constantberger.be

Docteur Clyde
Trois-Ponts, magnifique localité de la région liégeoise, c’est là qu’en 2015 la distillerie Docteur Clyde a vu le jour. Les productions de la maison ont un style inimitable. La touche “Clyde” que l’on retrouve dans toutes les productions, un je-ne-sais-quoi qui est en fait la main, la touche du distillateur. Il y a ici aussi une belle production de rhum, mais aussi de gin et même une absinthe qui vaut largement la dégustation. L’absinthe, c’est bien connu, aurait le pouvoir de rendre fou celle ou celui qui la boit. Ce n’est pas le cas avec celle de Docteur Clyde et c’est une bonne nouvelle, vous ne trouvez pas? https://drclyde.be

Les fruticulteurs

Et pour varier un peu les plaisirs, voici trois adresses de fruticulteurs transformateurs bien cachées, mais qui méritent le détour.

Cidrerie du Condroz
Barsy est une petite localité dont la notoriété va résonner de plus en plus loin grâce à la qualité hors norme des productions locales. Une coopérative à vocation sociale, pilotée par Roger et Adrien qui élaborent un cidre superbe de finesse et une eau-de-vie digne des productions normandes. www.cidrerieducondroz.be

Saveurs de fruits
Production artisanale, naturelle et familiale de vins de fruits, de fleurs et de confitures. Un couple, une passion commune, du travail et des saveurs plein la tête. Je ne vois pas comment mieux résumer cette petite entreprise de Bièvre. www.saveursdefruits.be

La Ferme des Hêtres
C’est à Berloz, en Hesbaye condruzienne, que se trouve la Ferme des Hêtres. L’exploitation vend ses produits de saison: asperges, cerises (10 variétés), poires (3 variétés), noisettes, pommes (15 variétés), vignes (muscat, régent, johanniter...).  www.facebook.com/fermegoffin

Plus de Tendances

Notre Selection