École à distance : objectif "un ordinateur pour tous"

L'ordinateur reste un luxe pour beaucoup de familles. ©Maxppp
L'ordinateur reste un luxe pour beaucoup de familles. ©Maxppp
Teaser

Aujourd’hui encore, toutes les familles ne possèdent pas de matériel informatique ou de connexion Internet. À l’heure de l’enseignement à distance confiné, cela devient pourtant impératif. Partout en Wallonie et à Bruxelles, des solutions existent pour s’équiper pas cher ou même utiliser un ordinateur gratuitement.

Si la fracture numérique sévit depuis longtemps en Belgique, pour des raisons socio-économiques, et parfois géographiques, elle n’aura jamais été aussi présente dans la conscience collective que durant cette pandémie.

Confiné chez soi, Internet est un excellent moyen de rester en contact avec ses proches. Mais c’est surtout aujourd’hui une façon pour une majeure partie des élèves de secondaire de travailler. Depuis ce lundi, 50% des cours du 2e et 3e degrés sont donnés à distance. Une situation qui peut s’avérer problématique pour les foyers à faible revenu, pour qui un ordinateur reste un luxe, ou pour les familles nombreuses. 

Heureusement, des initiatives existent, et continuent d’être mises en place, pour offrir à tous du matériel informatique, ou l’accès à un ordinateur tout simplement.

Ce lundi, la Fédération Wallonie-Bruxelles a lancé un site internet pour tenter de remédier au problème, Mes Outils Numériques. Destiné tant aux parents, qu’aux écoles, aux professeurs et même aux fournisseurs, il indique comment la FWB peut, ou va, contribuer à ce que tous les étudiants soient équipés.

Le Gouvernement wallon y explique notamment que « des outils informatiques, sélectionnés par les équipes éducatives de chaque école, seront proposés à moindre coût » avant la fin de l’année, et qu’un « fonds de solidarité sera également créé pour aider les familles qui ont plus de difficultés financières ». 

Mais les écoles seront aussi bientôt subsidiées pour s’équipe en matériel, qu’elles pourront mettre à disposition des étudiants qui en ont besoin.

Bonnes occasions

D’autres solutions existent évidemment. Par exemple, pour ceux qui n’ont envie pas d’attendre l’aide de la Région, et qui ont un petit budget, Oxfam propose des ordinateurs reconditionnés depuis quelques années déjà. Une offre qui a évidemment beaucoup plus séduit en 2020. Après le premier confinement, les ventes ont mêmes doublé.

« 32 % du chiffre d'affaire des magasins provient actuellement de la vente de matériel informatique, contre 15 % avant », expliquait Oxfam Belgique en mai. « Un matériel qui n’a jamais été aussi convoité que ce soit pour télétravailler ou pour permettre aux enfants de suivre l’école à distance. »

 Autre moyen encore trop peu connu, le CPAS peut accorder une aide financière non négligeable pour un ordinateur, une imprimante ou un accès à Internet. 

Sans rien dépenser

Trouver les fonds ou recevoir une aide peut parfois prendre du temps. Ceci étant, il est tout de même possible d’avoir facilement accès à Internet sans se procurer du matériel. Notamment grâce aux Espaces publics numériques, ces lieux qui vous permettent d’utiliser un ordinateur pour quelques euros. Il en existe plus de 160 en Wallonie et à Bruxelles. 

La FWB a d’ailleurs publié un document intitulé « Répertoire des lieux accessibles aux élèves pour un enseignement à distance », qui recensent donc tous les endroits, EPN y compris, où des ordinateurs sont mis à disposition.

Et en ce moment, de plus en plus de communes se démènent pour offrir un accès à des équipements informatiques aux étudiants de leur entité. Certaines ouvrent leurs bibliothèques, d’autres aménagent des locaux spécialement destinés aux écoliers sans ordinateur. Consultez le site Internet de votre commune pour y découvrir les initiatives locales non reprises dans le guide de la Fédération Wallonie-Bruxelles. 

Sur le même sujet

Plus de Aucun nom

Notre Selection