Liban, un pays dans la tourmente

Thema Liban Arte
Thema Liban Arte
Teaser

Arte consacre sa soirée au Liban, un pays fascinant à l'histoire éclatée entre les conflits et les intérêts personnels

Bien qu’il ait fait l’actualité cet été avec l’explosion ravageuse d’un hangar au cœur de Beyrouth, le Liban reste mal connu chez nous. Cet événement tragique aura au moins permis de mettre la lumière sur un pays au bord du gouffre, rongé par la corruption, mais dont l’histoire riche mérite d’être contée.

Première conclusion à la sortie du documentaire inédit proposé en prime, il était presque condamné à être malmené. Sa position au cœur d’un Moyen-Orient incandescent lui refuse presque inévitablement le calme et la paix. Enclavé entre la Méditerranée et des pays belliqueux, comme la Syrie, la Turquie, ou Israël, voire au bord de l’impérialisme, comme l’Arabie Saoudite, le Liban peut difficilement décider seul de son avenir. Il n’en a jamais réellement eu le pouvoir.

Tout démarre d’une négligence. Quand, en 1917, Français et Anglais se partagent la partie arabe de l’Empire ottoman, ils tracent des frontières à la hache et les yeux fermés. Pas grave s’ils coupent au milieu de communautés religieuses distinctes. Sunnites, chiites, chrétiens… se voient déchirés par des murs imaginaires, des lignes de démarcation qui vont, à terme, faire tomber le Moyen-Orient dans la violence. Une violence à son apogée en 1975, lorsque la guerre civile ravage un Liban déjà exsangue. Résultat de l’ingérence de puissances étrangères, de conflits religieux et d’une mauvaise gestion interne, elle fait plus de 150.000 morts et exile un million de Libanais.

Depuis, la vie au pays n’est qu’une succession d’espoirs déçus et d’actes politiques intéressés, très bien racontés par ce film éclairant. Ce retour historique sera suivi par Liban, l’épreuve du chaos, une plongée puissante au cœur de la jeunesse libanaise, prête à se faire entendre pour défier les dysfonctionnements structurels de son pays.

Plus de Médias

Notre Selection