Déconnectés, un village en déroute

Déconnectés RTBF
Déconnectés RTBF
Teaser

Ce soir sur La Trois, focus sur Brûly, un village frontalier belge chamboulé par la construction d'une autoroute

Tout au sud de la Belgique, Brûly est un petit patelin a priori sans grandes histoires à raconter. Mais ces dernières années, un sujet a été au centre de toutes les discussions: la réalisation du contournement de Couvin, qui se rattache, à Brûly, à l’autoroute française A304, vers Charleville-Mézières.

Le problème, c’est que pour le construire, il a fallu non seulement couper à travers la forêt ardennaise mais séparer aussi quelques maisons du reste du village. Une perspective qui n’a évidemment pas plu à certains habitants, dont le journaliste Valéry Mahy. Avec sa caméra, ce dernier a donc recueilli les témoignages de plusieurs Brûlisiens révoltés contre cette balafre bétonnée au milieu de leur campagne auparavant si tranquille. Avec ce documentaire, le réalisateur pose clairement un regard engagé, et de véritables questions de société, en évoquant par exemple la pollution résultant de la construction de l’autoroute, ou l’effet sur la faune et la flore. Il offre aussi une intéressante analyse sociologique du village.

Malheureusement, le récit, militant entre les lignes, est tellement partisan qu’il ne se concentre que sur les opposants du contournement. Or contrairement à ce qui semble être dit ici, le projet n’était pas soutenu que par de “méchants” politiques mais aussi par une bonne partie de la population de la commune qui y a vu une opportunité économique pour la région. Ce soutien se reflétait même sur les fenêtres de nombreuses maisons couvinoises il y a dix ans. Mais ces deux mondes n’entrent pas ici en contact. Dommage parce que du coup, on finit avec un documentaire très partial, anxiogène à souhait, voire avec un petit accent révolutionnaire lorsqu’il évoque les actes de vandalisme sur l’autoroute. Bref, un manifeste politique qui ne dit pas son nom.

Plus de Médias

Notre Selection