Reboot et revival de séries TV : une mode qui n’en finit pas

Yakko, Wakko et Dot sont de retour. ©Warner Bros
Yakko, Wakko et Dot sont de retour. ©Warner Bros
Teaser

Les Animaniacs seront de retour sur nos écrans le moins prochain. En 2021, ce sera au tour de Gossip Girl ou encore de Walker Texas Ranger de faire leur comeback. Retour sur ce phénomène des séries qui renaissent de leurs cendres des années après leur fin.

Dans un peu plus d’un mois, des stars de la télévision vont faire leur grand retour sur nos écrans, après 22 ans d’absence : Yakko, Wakko, et Dot Warner. Des noms qui ne vous parlerons pas si vous avez moins de 20 ans ou plus de 40. Pour les autres, il s’agit bien entendu, des Animaniacs, ces personnages de dessins animés déjantés qui faisaient tourner en bourrique les studios Warner Bros à grands coups de parodies.

C’est la plate-forme de streaming Hulu, toujours inaccessible chez nous, qui a fait le pari de ressusciter ce cartoon, culte certes, mais uniquement pour les enfants des années 90. A la production, Steven Spielberg et sa société Amblin Entertaintement ainsi que Warner Bros Animation, comme à l’époque, tous comme les doubleurs des héros, qui sont aussi de la partie. Les premiers épisodes sont diffusés le 20 novembre.

Prendre une vieille série et la remettre au gout du jour n’a plus rien d’exceptionnel de nos jours. C’est une mode qui ne semble pas finir, qu’il s’agisse de poursuivre l’histoire quelques années après sa fin (un « revival ») ou qu’on la recommence au début (un « reboot »). 

Merci J.R.

Même s’il est de plus en plus fréquent, le phénomène n’a rien de nouveau. On retrouve déjà des reboot de séries américaines, inconnues chez nous, dans les années 1950 et 1960. Parmi les quelques plus célèbres, Mission : impossible a été diffusée de 1966 à 1973, puis a été relancée entre 1988 et 1990 tandis que La Quatrième Dimension, et ses histoires courtes des années 60 entre surnaturel et science-fiction, a déjà eu trois reprises ! Une en 1985 pour 3 saisons, une deuxième en 2003 pour une quarantaine d’épisodes et une dernière très récemment, en 2019. Deux saisons sont disponibles sur la plateforme de streaming de la chaine américaine CBS.

Pendant longtemps, déterrer une série est resté quelque chose d’assez rare. On se souviendra de Battlestar Galactica, en 2004, qui a fait découvrir cet univers à une nouvelle génération, 90210, la nouvelle version de Beverly Hills, entre 2008 et 2013 ou la, très moyenne, nouvelle version du Prisonnier, en 2009.

Mais c’est à partir de 2012 que la mode semble avoir été lancée, avec le retour d’un monument télévisuel : Dallas. Beaucoup des acteurs de l’époque étaient de retour pour ces nouveaux épisodes, qui ont été bien reçu mais n’ont pas su attirer les spectateurs très longtemps. Cette suite a duré trois saisons. 

Depuis, chaque année, une série populaire fait son grand retour, prolongée ou remaniée. On retrouve par exemple des séries des années 80, ce que la chaine CBS et ses téléspectateurs semblent adorer puisqu’en 2020, elle diffuse de nouvelles saisons d’Hawaii, Police d’Etat, Magnum et McGyver. 

Certains succès des années 90 se sont vus prolonger comme X-Files, qui s’est vu ajouter deux saisons de plus dès 2016 ou la sitcom Will & Grace, qui a repris depuis 2017. Même David Lynch a réexploré l’univers de Twin Peaks pour une troisième saison. 

Et même certaines séries des années 2000, époque où ces programmes sont revenus à l’avant-plan, sont déjà de retour, comme Prison Break, Charmed ou 24 Heures Chrono.

Succès et échecs

Mais est-ce une bonne idée de ressortir certaines séries des cartons pour leur donner une suite ou une nouvelle jeunesse ?

Vu le nombre de cas, impossible de faire une généralité. Certaines, comme Dallas, ont attiré la curiosité de beaucoup de fans au début mais n’ont pas réussi à tenir sur la longueur. A l’inverse, d’autres sont encore diffusées en 2020, comme Doctor Who, la série anglaise entre fantastique et science-fiction, arrêtée en 1989 et qui a repris en 2005.

Du côté des plateformes de streaming, acheter les droits d’une série, souvent « culte », et la prolonger ou la relancer est devenu une stratégie répandue. Netflix a, par exemple, redonné vie à Une Fête à la Maison, Gilmore Girls, Arrested Development et bien d’autres. Aux Etats-Unis, Hulu, Peacock (NBC) et HBO Max commencent à imiter le géant au N rouge.

En tout cas, peu importe les diffuseurs, les sociétés de production continuent de penser que ce sont dans les vieilles casseroles qu’on fait les meilleurs confitures puisqu’en 2021 marquera le grand retour de Gossip Girl, Walker Texas Ranger, Sauvés par le Gong et… Battlestar Galactica, encore une fois.

Sur le même sujet

Plus de Aucun nom

Les plus lus

Notre Selection