La nouvelle conquête spatiale sera cinématographique

Tom Cruise dans Oblivion, en 2013 - Universal Pictures
Tom Cruise dans Oblivion, en 2013 - Universal Pictures
Teaser

Les Etats-Unis et la Russie ont un nouvel objectif en commun: tourner le premier film dans l'espace. La compétition est lancée.

C'est une sensation de déjà-vu. Plus de cinquante ans après les premiers pas de l'homme sur la Lune, les Etats-Unis et la Russie se lancent dans une nouvelle conquête spatiale. Cette fois, les deux nations ambitionnent, toutes les deux, de tourner un film dans l'espace. Une première dans l'histoire du cinéma.

Mission Impossible: Espace

Côté américain, c'est Tom Cruise qui s'envolera pour ce tournage inédit. Annoncé en mai dernier, ce projet hors normes se concrétise petit à petit. L'acteur de 58 ans qui ne recule devant rien quittera la Terre en octobre 2021, en compagnie du réalisateur Doug Liman. Les deux hommes qui ont déjà travaillé ensemble sur les films Edge of Tomorrow et Barry Seal prendront place à bord du SpaceX Crew Dragon, direction la Station spatiale internationale. Aux manettes, l'astronaute Michael Lopez-Alegria, recordman du nombre de sorties dans l'espace avec la Nasa.

Le directeur de l'agence spatiale américaine Jim Bridenstine s'était déjà félicité en mai dernier d'une telle collaboration qui pourrait « inspirer une nouvelle génération d’ingénieurs et de scientifiques pour faire des projets ambitieux de la Nasa une réalité ».

Budget astronomique

Pendant leur séjour dans l'ISS, Tom Cruise et Doug Liman vont effectuer des repérages pour leur prochain film et, pourquoi pas, tourner éventuellement certaines scènes. Mais avant cela, il reste encore quelques légers détails à peaufiner. Comme l'intense entraînement physique qu'exige ce voyage pour l'acteur et le réalisateur, ou encore le scénario.

Sans cette pièce maîtresse d'un film, les futurs touristes spatiaux ont tout de même réussi à convaincre les studios Universal Pictures de débloquer un budget de 200 millions de dollars. Ce budget - moins élevé que le coût de Stars Wars, épisode IX ou Raiponce - pourrait bien exploser pour pouvoir embarquer matériel et professionnels hors de l'atmosphère terrestre.

« Défi » version russe

Pour ce blockbuster spatial, les Américains ont de la concurrence. La Russie veut également écrire cette page de l'histoire du cinéma, en tournant le premier film dans l'espace. C’est l’agence spatiale russe Roscos­mos elle-même qui l'a annoncé le 22 septembre. Le réalisateur Klim Shipenko - inconnu chez nous, mais une véritable star dans son pays - se cache derrière le film temporairement nommé « Vyzov », soit défi en français. « Le personnage principal du film qui effectuera le vol vers l'ISS, ainsi que sa doublure, seront sélectionnés lors d’un concours ouvert au public », peut-on lire dans le communiqué. S'il reste encore le scénario, le casting et quelques détails techniques à déterminer, Roscosmos affirme déjà que le film contribuera à popu­la­ri­ser les acti­vi­tés spatiales de la Russie, ainsi qu’à glori­fier la profes­sion de cosmo­naute. Ce projet devrait, lui aussi, débuter à l'automne 2021. Quel sera le premier film tourné dans l'espace? La course est lancée.

Sur le même sujet

Plus de Aucun nom

Les plus lus

Notre Selection