On a écouté QALF de Damso

Damso - Belga
Damso - Belga
Teaser

Un projet abouti, riche et très personnel du rappeur bruxellois dont les ventes explosent déjà... Tout comme les théories les plus folles, qui avancent la sortie d'un double album.

Après plusieurs semaines d'une campagne marketing intensive, marquée par des dizaines de panneaux publicitaires apparus ces dernières semaines à Bruxelles, mais aussi à Paris et à Kinshasa, sur lesquels on pouvait lire un mot, l'énigmatique « QALF », le quatrième album de Damso est enfin sorti cette nuit. Et l'attente en valait la peine. Il faut dire que QALF a une histoire très particulière : c'est un projet qui l'accompagne depuis ses tous débuts, dont il parlait même avant la sortie de « Batterie Faible », son premier album.

Une idée qu'il avait déjà teasée en août 2015 à la fin du morceau Comment Faire Un Tube en lâchant « Qui m'aime me like ou me follow, Damso, septembre, QALF ». Des paroles qu'on retrouve également dans le morceau Poséidon, où il écrit "Qui m’aime me suive, qui m’aime me like, qui m’aime me follow" et joue sur un double jeu de mots. Cinq ans plus tard, QALF est enfin arrivé. L'artiste semblait vouloir attendre que son contrat avec le label de Booba, 92i, se termine pour lâcher ce projet auquel il accorde tant d'importance.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Bonne écoute 🖖🏾

Une publication partagée par @ thedamso le

Résultat, l'album qui s'étend sur 45 minutes dévoile 14 morceaux et contient trois collaborations, dont deux avec des artistes bruxellois : Lous and the Yakuza et Hamza, et une troisième avec le très célèbre chanteur-compositeur congolais Fally Ipupa. (Et cinq si on compte l'interlude TheVie Radio sur lequel on retrouve l'animateur radio Vinz pour lancer le feat avec Hamza, mais aussi la voix de l'actrice Noémie Lenoir sur Sentimental.) Ça, c'est pour le côté pragmatique. Le rappeur de 28 ans se montre également plus apaisé et personnel, notamment avec le très abouti Deux Toiles de Mer dans lequel on entend la voix de son fils, mais aussi avec l'émouvant Rose Marthe's Love. Ce morceau, c'est une déclaration d'amour à sa mère. Il y parle de réussite, mais surtout d'absence et de temps perdu « Je me rends compte que ma présence valait bien plus que mes billets. »

William Kalubi Mwamba, qui nous avait habitué à parler crûment de ses aventures sans lendemain, décide également d'évoquer une histoire d'amour dans 911 « Fais le 911, je crois qu'un gangster est tombé love ». Pour la création de cet album, enregistré en partie à l'ICP à Bruxelles, Damso a décidé de rester en famille. On retrouve donc notamment Prinzly et Jules Fradet à la production de cet ensemble de titres qui vrillent tant du côté de l'électro, de celui plus trap sur BXL Zoo avec Hamza ou développe encore des sonorités congolaises dans Fais ça bien. Et ça, ce n'est que le résultat de la première écoute.

La théorie d'un double album a également fait surface, laissant penser que QALF ne soit que la première partie et qu'une deuxième sortirait vendredi prochain, soit le 25 septembre. Certains fans ont souligné que deux pochettes avaient filtré, une où il était indiqué une durée totale de 45'05 et une autre où elle est de 48'08. Autre indice, selon ces derniers: la dernière plage de l'album qui s'appelle Intro et se termine par un énervé Nwaar. Un second volet qui comprendrait plus de bangers et pourrait s'appeler "Jade". La suite au prochain épisode.

QALF

Plus de Aucun nom

Les plus lus

Notre Selection