Trump évoque des explosions d'arbres et assure que "Ça finira par se refroidir"

BelgaImage
BelgaImage
Teaser

Le président Donald Trump a plongé une partie des Américains dans la perplexité en évoquant lundi la chute et l'"explosion" spontanée d'arbres alors que des incendies historiques ravagent l'Ouest américain.

"Quand des arbres tombent, après un peu de temps, 18 mois, ils deviennent très secs. Ils deviennent vraiment comme une allumette", a-t-il expliqué. "Il n'y a plus d'eau qui passe, et ils deviennent très, très... ils explosent. Ils peuvent exploser."

Le chef de l'Etat s'exprimait lors d'une visite en Californie, Etat en proie à des incendies historiques aggravés par la sécheresse.

Sa remarque a été accueillie avec scepticisme et moqueries sur les réseaux sociaux même si des explosions localisées d'arbres, notamment d'eucalyptus, ont déjà été rapportées en Australie lors d'incendies et que les arbres gelés peuvent émettre des sons semblables à des coups de feu.

Le président n'a pas précisé à quel phénomène il faisait référence.

Lors du même déplacement, le milliardaire républicain, qui tient régulièrement des propos climato-sceptiques, a aussi balayé les inquiétudes de responsables californiens sur le climat, assurant : "Ça finira par se refroidir".

Les incendies qui se multiplient à travers le globe sont associés à divers phénomènes anticipés par les scientifiques en raison du réchauffement de la planète. L'augmentation de la température, la multiplication des canicules et la baisse des précipitations par endroit est ainsi une combinaison idéale pour le développement des feux. 

Donald Trump a déjà par le passé véhiculé des théories douteuses sur le climat, vantant les mérites de supposés ratissages des sous-bois en Finlande comme méthode de prévention des feux de forêts.

Notre Selection