La Deux et Pure fusionnent et deviennent Tipik : tout ce qu’il faut savoir

Les anciens et nouveaux visages et voix derrière Tipik.
Les anciens et nouveaux visages et voix derrière Tipik.
Teaser

La RTBF joue aux alchimistes en mélangeant télé, radio et web autour d’un seul même média à destination des jeunes adultes. Tour d’horizon de ce qui change et de ce qui reste.

Si vous aviez raté l’information, vous avez pu avoir une surprise ce lundi matin en allumant votre radio ou votre télévision : La Deux a disparu, Pure aussi, et une nouvelle chaine est apparue à leurs places. En effet, la RTBF a décidé de fusionner ces deux médias pour n’en faire plus qu’un seul : Tipik, disponible donc en vidéo et en audio mais aussi décliné sur le web avec une cible bien affichée : les millenials, la génération Y, bref, les jeunes adultes. 
Avec son esthétique volontairement très pop et ses couleurs criardes, impossible de rater la transition avec feu La Deux. 

Le logo.

Ce qui change

Cette fusion amène avec elle son lot de nouveautés. Tout d’abord, une matinale bi-médias, puisque Jérémy, Hélo et Vinche, l’équipe du « Réveil de Djé » sont diffusés en radio et en télé simultanément. Un émission qui, comme beaucoup de matinales radios, promet « humour, jeux, défis, cadeaux et good vibes »...

Ensuite, pour ce qui est du côté radio, les fans de Sélim et Malou, les anciens animateurs du matin, peuvent les retrouver en fin d’après-midi, au retour du boulot. Le dimanche soir, Loxley, rappeur du groupe L’Or du Commun, animera une émission dédiée au rap.

En télé, c’est à 20h que les choses changent. Chaque soir de la semaine, une nouvelle émission est programmée. Le lundi, Riding Zone, consacrée aux sports extrêmes, n’est pas sans rappeler les premières heures de Plug TV. Le mardi, Stress en Cuisine, un jeu où deux candidats s’affrontent autour d’une recette, présenté par Bénédicte Deprez. Mercredi, c’est un magazine culturel, Culture Club, avec à sa tête Cécile Djunga. Jeudi, c’est le retour de l’Internet Show, au nom assez explicite, de retour pour une deuxième saison. Alors que le vendredi, l’émission Taste Hunters abordera la société de consommation et l’alimentation.

Un peu avant, à 19h10, c’est l’heure des Simpsons, qui déménagent de Club RTL, leur historique maison belge. Deux épisodes sont prévus chaque soir alors que les 10 épisodes de la semaine seront rediffusés façon marathon le dimanche matin. Tipik compte jouer la carte de la nostalgie chez les jeunes adultes, grâce à ce dessin animé, mais aussi à une programmation de films et séries « cultes » pour cette génération, comme Sous le Soleil ou Newport Beach.

Ensuite, la RTBF promet d’autres nouveautés : une émission autour d’un Escape Game, une émission de rencontres amoureuses avec un accent psycho, etc.

Tout cela et bien plus, que la télévision publique compte évidemment partager largement sur tous les réseaux sociaux, mais sur une seule page. Contenus TV, radio et exclusivités web se retrouveront tous sous la même bannière verte fluo de Tipik.

Ce qui ne change pas du tout

Si ces changements peuvent avoir l’air radicaux, ils ne le sont pas tant que ça. En effet, si radio et télévision fusionnent et que tout un tas de nouveautés est annoncé, l’esprit de La Deux et de Pure planeront encore sur Tipik.

En radio, la chaîne garde la majorité de ses voix et sa programmation ne devrait pas être sensiblement bouleversée.

En télé, entre les nouvelles émissions mises en avant, on retrouvera le même programme qu’avant : Nagui et N’oubliez pas les paroles, Plus Belle la Vie et les rendez-vous de la RTBF, comme le Cactus ou la Tribune. Pas très millenial, pour le coup...

Plus de Médias

Notre Selection