Annie Cordy est décédée

Teaser

L'interprète de Tata Yoyo, âgée de 92 ans, s'est éteinte chez elle à Vallauris, dans le sud de la France. La Belgique perd l'une de ses plus grands icônes populaires.

La chanteuse, comédienne et icône de la culture populaire belge est décédée ce vendredi 4 septembre. Âgée de 92 ans, Annie s'est éteinte chez elle à Vallauris (Alpes-Maritimes). Elle a été retrouvée chez elle par les pompiers, qui ont constaté un arrêt cardiaque. "Annie Cordy a fait un malaise vers 18 heures. Les pompiers sont arrivés très vite, ont tout tenté pour la réanimer", a indiqué à l'AFP sa nièce qui vivait avec elle dans une maison sur les hauteurs de Cannes depuis des années.

Nini la Chance

Léonie Cooreman, de son vrai nom, est née le 16 juin 1928 à Laeken. Elle avait débuté sa carrière dans des radio-crochets et en se produisant  au "Bœuf sur le Toit", un club de Bruxelles. Celle qu’on surnommait  « Nini la Chance » était ensuite montée à Paris. C’est là qu’elle devient pour le grand public Annie Cordy, meneuse de revue au Lido et, puis rapidement, chanteuse. On la voit aussi animer les spectacles de la caravane du Tour de France.

Elle enregistre ses premiers 45 tours dans les années 50 et a eu le privilège de chanter pour le mariage du prince Rainier et de Grace Kelly en 1956. Dans le même temps, le cinéma lui fait les yeux doux. Elle tourne Chanteur de Mexico avec Bourvil et Luis Mariano ou encore Le chat avec Jean Gabin et Simone Signoret mais aussi des comédies plus populaires comme La vengeance d'une blonde en 1994 ou Disco en 2008. Une quarantaine de films au total. En chanson, elle est l’interprète des tubes La Bonne du curé et Tata Yoyo.

 

Plus de Aucun nom

Notre Selection