Les régions de Belgique où le Covid-19 est de retour

Malgré son couvre-feu, Anvers reste en haut du classement.
Malgré son couvre-feu, Anvers reste en haut du classement.
Teaser

Grâce à l’incidence, le nombre de cas détecté de Covid pour 100.000 habitants sur une période donnée, il est plus facile de voir les zones où le virus circule le plus. Outre la province d’Anvers, il y a de quoi s’inquiéter dans quelques coins de Wallonie, dont la région verviétoise.

S’il est désormais clair pour tout le pays que la ville d’Anvers est la plus touchée par le récent rebond de l’épidémie de Covid-19, et de très loin, partout ailleurs dans le pays, les chiffres, bien que moindres, augmentent tout de même.

Si on a détecté 1.600 cas à Anvers ces 14 derniers jours, juste derrière dans le classement, on retrouve Liège avec 113 cas, Charleroi avec 88, Verviers avec 85 et Bruxelles avec 84. Mais, ce serait trop simple d’en faire le top 5 des villes où le Coronavirus se propage le plus dans le pays.

Un chiffre que le CNS et Sciensano nous encourage à regarder est désormais l’incidence : le nombre de cas diagnostiqués pour 100.000 habitants par rapport à la population de la commune. 

En d’autres termes, si l’incidence est de 100, cela veut dire que dans cette commune, 1 personne sur 1000 a détectée positive au Covid-19 sur la période donnée.
En effet, 80 cas détectés à Liège inquiètent moins qu’à Daverdisse par exemple, qui compte 25 habitants au km².

Ce matin, lors de la traditionnelle conférence de presse du Centre de crise, 13 communes ont été pointées du doigt car leur incidence a dépassé les 100 sur la semaine dernière. La plupart sont anversoises : Anvers, Wijnegem, Borsbeek, Boom et Niel. Lokeren et Brakel, en Flandre orientale, et Galmaarden, dans le Brabant flamand, font aussi partie de la liste.
En Wallonie, les communes avec une incidence inquiétante sont Dison, Verviers et Beyne-Heusay, en province de Liège, Etalle en province du Luxembourg et Montigny-le-Tilleul, dans le Hainaut.


Sur 14 jours

Sur son site, Sciensano affiche l’incidence du coronavirus sur les 14 derniers jours pour chaque entité. En d’autres termes, si l’incidence est de 100, cela veut dire que dans cette commune, 1 personne sur 1000 a été détectée positive au Covid-19 sur les deux dernières semaines. Si la période n’est pas la même que celle utilisé par le Centre de crise, elle permet tout de même d’avoir une vue d’ensemble sur le pays.

Logiquement, on retrouve les villes mentionnée lors de la conférence de presse.

Dison, avec 29 cas ces 14 derniers jours, pour 15.200 habitants, est en haut du classement wallon, avec une incidence de 190. Dans la région, on retrouve donc aussi Beyne-Heusay (176) et Verviers (154), mais également Saint-Nicolas (124) ou Herve (108). 

Si la province du Luxembourg est plutôt épargnée dans son ensemble par ce rebond de l’épidémie, on retrouve tout au sud, deux communes dont l’incidence a aussi bien dépassé la barre des 1 personnes sur 1000 : Etalle, mais aussi Aubange, qui ont une incidence de 170 chacune pour ces deux dernières semaines. 

Dans le Hainaut, seules deux communes ont une incidence inquiétante : Montigny-le-Tilleul (158) mais aussi Leuze-en-Hainaut (101). Si on a détecté 88 cas à Charleroi ces dernières semaines, ce qui la classe dans les communes avec le plus de malades, cela ne donne une incidence que de 44 à l’échelle de la ville. 

En province de Namur et de Brabant wallon, aucune commune n’a encore passé la barre des 100. Même si Ohey avec 5 cas pour 5,100 habitants n’en est pas très loin.

Plus surprenant : c’est aussi le cas de Bruxelles, où les incidences des communes bruxelloises vont de 84 pour Ganshoren et 78 pour Saint-Gilles, à seulement 12 pour Woluwe-Saint-Pierre, en passant par 46 pour Bruxelles-ville.

De plus hautes incidences en Flandre

Si en Wallonie et à Bruxelles, l’incidence maximale pour ces 14 derniers jours est de 190 à Dison, en Flandre, plusieurs communes ont dépassé les 200. 1 habitant sur 500 y a donc été testé positif ces deux dernières semaines. 

C’est surtout le cas en province d’Anvers évidemment, où outre le chef-lieu, les chiffres sont alarmants à Borsbeek (304), Wijnegem (285) et Boom (214), toutes mentionnées par le Centre de Crise.

Pour ce qui est des communes dont l’incidence a dépassé les 100 en 14 jours, mais n’a pas encore été citée dans la liste des communes inquiétantes, on retrouve Ranst (195) en province d’Anvers, trois communes du Limbourg, Heusden-Zolder (142), Houthalen-Helchteren (114) et Beringen (101). Ainsi que Deerlijk (100), en Flandre orientale.

Notre Selection