Le coronavirus inspire les artistes, pour le meilleur et pour le pire

Renaud dans son clip "Corona song" - Capture d'écran YouTube
Renaud dans son clip "Corona song" - Capture d'écran YouTube
Teaser

De nombreux artistes ont décidé de mettre le confinement à profit pour créer de nouveaux sons, inspirés par la crise sanitaire qui bouleverse le monde entier depuis plus de six mois. Avec plus ou moins de succès.

« Coronavirus, connard de virus. » Sous son célèbre bandana rouge utilisé en guise de masque, Renaud a pris tout le monde par surprise. Ce mercredi, le chanteur français a sorti un nouveau morceau intitulé « Corona Song », et les critiques sont loin d'être tendres. Dans un clip « fait maison », il évoque le confinement qui l'a privé de nature et de bistrots, s'en prend aux chaînes info et à Donald Trump, mais prend la défense du « brave » Dr Raoult. « Pour tous les potes qui ont souffert de ce putain de virus pour tous les soignants. Amitiés », lit-on à la fin de la vidéo.

Dans le même registre, Pierre Perret ou même les Goguettes ont été plus inspirés que l'auteur du « Mistral Gagnant ». À 86 ans, le premier n'a rien perdu de sa plume et de son humour avec « Les Confinis », inspiré par les errements du gouvernement français face à la pandémie. Avec leur reprise parodique de « Vesoul » de Jacques Brel, les seconds ont voulu mettre la folie douce que gagne le confiné, enfermé dans son appart sans balcon et pris dans un engrenage d'injonctions contradictoires. Un succès.

Côté belge, Jakbrol s'est produit au milieu d’espaces vides où auraient dû se tenir les festivals de l’été pour son titre « Virus », inspiré par la crise dont souffre particulièrement le monde culturel. Le slameur de 25 ans pousse un coup de gueule tout en finesse et rend hommage aux gens de l'ombre.

En anglais, on retrouve aussi une liste interminable d'artistes inspirés par cette période particulière. Parmi les plus connus, Ariana Grande et Justin Bieber ont uni leur force (et leur popularité), à la demande de leur manager commun, Scooter Braun, pour dévoiler une ode à l'amour pendant le confinement, baptisée « Stuck with U ». Les Twenty One Pilots se sont sentis aussi d'humeur romantique avec « Level of Concern ». Après avoir fait du bénévolat dans son propre restaurant communautaire, pour les plus défavorisés, Bon Jovi a encouragé tout le monde à donner un coup de main dans « Do What You Can ». Avec « Better Days », le groupe OneRepublic a voulu rassurer leurs fans, leur rappelant que les choses vont s'arranger.

Le confinement n'a pas inspiré une chanson, mais tout un album à Charli XCX. En seulement un mois, l'artiste la plus productive de la planète a produit et enregistré How I'm Feeling Now, six mois seulement après la sortie de Charli.

On retiendra également les morceaux de Benjamin Gibbard, le leader du groupe Death Cab For Cutie, avec la ballade « Life in Quarantine », et du groupe OK GO, habitué des clips low budget, avec « All Together Now ». Même Pitbull - Mr Worldwide - s'y est mis, avec « I Believe That We Will Win ». Attention aux oreilles.

Mais s'il fallait en retenir qu'un, ce serait certainement Anderson .Paak. Avec « Lockdown », le rappeur soutient en musique le mouvement Black Lives Matter et les manifestations qui ont gagné le monde entier, pendant le confinement, suite à la mort de George Floyd. Lui seul peut faire de ce sujet un morceau aussi poignant que groovy.

Sur le même sujet

Plus de Aucun nom

Les plus lus