Les 10 surprises du gouvernement Castex

@BelgaImage
@BelgaImage
Teaser

Le nouveau Premier ministre Jean Castex a présenté son gouvernement composé de 16 ministres après une longue journée d'attente. Il contient des surprises et, surtout, aura des missions de taille à accomplir.

1. Édouard Philippe

Malgré la seule vraie victoire aux élections municipales pour la République en marche, bien qu'Édouard Philippe ne soit pas membre du mouvement, le Premier ministre sortant a été remplacé par Jean Castex. Il retrouvera probablement sa ville du Havre qu'il a dirigé entre 2010 et 2017 avant… une candidature aux présidentielles de 2022 ?

2. Mr Déconfinement

Jean Castex a été mis sous les projecteurs une première fois lorsque Macron lui a confié la fonction de figure des politiques de déconfinement. Or si la gestion du confinement a été jugée assez catastrophique par les Français, celle du déconfinement est plutôt saluée. Du moins, pour l'instant, car il n'y a pas de seconde vague.

3. Serviteur

À 55 ans, le nouveau chef du gouvernement n'a jamais été ministre auparavant. Il se considère comme un "serviteur de l'État". Sa carrière s'est surtout construite dans l'ombre en tant que directeur de cabinet de Xavier Bertrand au ministère de la Santé entre 2007 et 2008, puis comme conseiller du président Sarkozy.

4. Maire

Castex a tout de même déjà été engagé directement en politique. Jusqu'à son entrée en fonction au poste de Premier ministre, il était maire de Prades depuis 2008. Il a également occupé des mandats de conseiller régional du Languedoc-Roussillon, de président de la communauté de communes Conflent Canigó et de conseiller départemental des Pyrénées-Orientales.

5. Droite

Jean Castex est un homme de droite "sociale". Pour accéder à sa nouvelle fonction, il a dû quitter le parti Les Républicains (LR) dès vendredi passé, soit avant sa nomination à Matignon. On dit de lui qu'il "sait compter"…

6. Inattendus

L'annonce hier soir du gouvernement a été suivis de quelques surprises comme le retour de Roselyne Bachelot, ministre sous Raffarin et Fillon, reconvertie chroniqueuse à la télé. Elle devient ministre de la culture. Autre surprise : l'arrivée du célèbre avocat pénaliste Eric Dupont-Moretti au ministère de la Justice. Il a notamment défendu Bernard Tapie, Abdelkader Merah et Patrick Balkany. 

BELGAIMAGE

7. Nouveaux

Le gouvernement Castex contient aussi de nouvelles têtes comme la député LREM Barbara Pompili au minstère de la transition écologique. D'autres changent de portefeuille comme Gérarld Darmanin, alors ministre de l'Action et des comptes publics. Il dirigera désormais l'intérieur. 

8. Missions

Dans une série de Tweets, le président Emmanuel Macron a révélé les grandes lignes des priorités de ce nouveau gouvernement. Il devra assurer la "relance de l'économie, la poursuite de la refondation de notre protection sociale et de l'environnement, le rétablissement d'un ordre républicain juste, la défense de la souveraineté européenne".

9. Écologie

Après la forte poussée des Verts lors des élections municipales notamment dans les grandes villes de Lyon, Bordeaux et Strasbourg, Jean Castex a affirmé que l'écologie n'était "plus une option".

10. Décentraliser ?

Lors de ses premières interviews, Castex a assuré que "tout ne peut pas se décider à Paris". Il promet des concertations "avec les partenaires sociaux, dans les territoires, avec tous les acteurs pour associer le plus possible à la recherche de solutions et à l'élaboration d'un nouveau pacte social".

Plus de Actu

Les plus lus

Notre Selection