Groupes sanguins, gel hydroalcoolique... Le vrai du faux du coronavirus

Du gel hydroalcoolique... Attention quand on le met sous le soleil exactement - MAXPPP
Du gel hydroalcoolique... Attention quand on le met sous le soleil exactement - MAXPPP
Teaser

Les personnes de groupe sanguin A auraient plus de risque de développer une forme grave du Covid-19 ? Le gel hydroalcoolique formerait des taches sur les mains au soleil ? On fait le point.

À chaque jour qui passe, le coronavirus déverse son lot de vérités, de demi-vérités, de post-vérités ou de contre-vérités... Les deux dernières en date concernent le gel hydroalcoolique et le soleil, et les groupes sanguins et le covid...

Le groupe sanguin influe-t-il sur la gravité de la maladie ?

Vrai, il semblerait... Du moins, c'est ce que dit une étude allemande qui reprend ce que disait déjà une étude chinoise.

Reprenons. Selon une récente étude de l'Université de Kiel, en Allemagne, publiée dans le New England Journal of Medicine, les personnes de groupe sanguin A auraient 50% de risque de développer une forme grave de Covid-19 tandis que les personnes de groupe sanguin O auraient 50% de chance d'être moins gravement atteints par le virus. Cette étude a été faite sur base d'échantillons de sang de 1.610 patients italiens et espagnols en soins intensifs. Ils ont été comparés à 2.000 échantillons de sang d'adultes pris au hasard.

En mars dernier, une étude chinoise disait peu ou prou la même chose. Pour celle-ci, les groupes sanguins O ont 33% de chance d'être moins atteints par le Covid tandis que les groupes sanguins A ont 20% de risques d'être gravement infectés. Les chercheurs chinois rattachés à l’Université de Shenzhen avaient étudié 2.100 personnes infectées par le virus à Wuhan et Shenzhen. Ils ont été ensuite comparés à 3.700 habitants de Wuhan qui étaient non infectés.

Le gel hydroalcoolique est-il dangereux pour la peau au soleil ?

Plutôt vrai, mais... A force de trop se désinfecter les mains au gel hydroalcoolique sous le soleil qui tape, les risques d'irritation de la peau et de brûlures cutanées qui forment des taches rouges persistantes sont à craindre. C'est ce qu'a déclaré une dermatologue espagnole, Marta Frieyro, au journal El Mundo.

Le fait que le gel hydroalcoolique dessèche la peau est un fait. Des risques de brûlures avec le soleil ? C'est pour cela qu'il faut l'hydrater lorsqu'on va au soleil, avec ou sans gel. La solution : crème solaire, toute !

Quant aux taches sur la peau, le problème viendrait du parfum. Il existe du gel avec du parfum. Il vaut mieux éviter. Il vaut mieux éviter les parfums tout court lorsqu'on va au soleil, d'ailleurs. La solution : faire attention au gel qu'on achète et prendre un gel avec un seuil d'alcool autour de 60-80% (car l'alcool se dilue dans l'air), avec de la glycérine pour protéger les mains et éviter tous les gels parfumés ou dits « originaux ».

Bref, crème solaire et pas de parfum ! Ajoutons à cela que sur la plage, en bord de mer, vous pouvez vous détendre, oublier votre gel et profiter du sable chaud qui coule entre vos doigts... Ni le sable, ni la mer ne sont porteurs du virus !

Plus de Actu

Les plus lus

Notre Selection