Ces pays européens qui demandent une preuve de test Covid-19 à l’entrée

Pensez à vous faire tester si vous partez dans un de ces pays.
Pensez à vous faire tester si vous partez dans un de ces pays.
Teaser

A chaque pays son règlement pour les visiteurs étrangers. Si les Belges peuvent voyager dans l’UE, certains Etats-membre demandent tout de même aux arrivants de prouver qu’ils ont été testé négativement au Covid-19.

Depuis le 15 juin, beaucoup de Belges ont la valise qui les démange. On peut les comprendre : nombreux sont ceux qui ont dû annuler des vacances. Mais depuis lundi dernier donc, les voyages sont à nouveau autorisés, uniquement dans l’Union Européenne pour le moment.

Comme chaque pays a organisé son confinement et son déconfinement à sa façon, chacun a établi ses propres règles concernant l’entrée sur son territoire. Dans la plupart de l’UE, l’accès est libre pour les Européeens. Certains ouvrent leurs portes aux résidents de certains pays et pas à d’autres, ou leur imposent une quarantaine de 15 jours. Enfin, plusieurs Etats-membres demandent aux voyageurs de fournir une preuve qu’ils ont bien été testés pour le Covid-19 et qu’ils n’emmènent donc pas le virus avec eux.

Si vous avez des vacances de prévu, il est préférable de savoir desquels il s’agit pour éviter toute mauvaise surprise ou parfois, une quarantaine forcée.

Autriche

Les Belges sont les bienvenus partout, comme à Vienne ou encore dans le Tyrol, à une seule condition : ne pas s’être rendu au Royaume-Uni, en Espagne, au Portugal et en Suède durant les deux semaines qui précédent le voyage. Si c’est votre cas, il vous faudra fournir une attestation prouvant que vous avez été testé négativement.

Biélorussie

Le pays a ouvert ses frontières et impose une quinzaine de jours de confinement aux voyageurs, sauf à ceux qui peuvent prouver qu’ils ne sont pas porteurs du Covid-19. Attention : le test doit avoir été effectué dans les deux jours précédents le voyage.

République Tchèque

Si vous comptiez aller bientôt vous promener à Prague, c’est raté ! Les voyages touristiques n’y sont pas encore permis. Par contre, pour aller y étudier, travailler ou rendre visite à un membre de votre famille, c’est autorisé. Mais dans ce cas-là aussi, il faudra prouver que vous avez passé un test Covid-19 dans les 4 jours avant votre arrivée dans le pays. Si là-bas, on ne parle pas vraiment de quarantaine, il est demandé aux voyageurs de se limiter aux trajets indispensables pendant une période de deux semaines.

Slovaquie

Le gouvernement slovaque a établi une liste des pays dont les citoyens peuvent se rendre librement sur le territoire. Malheureusement, la Belgique ne figure toujours pas dessus. Si vous voulez vous rendre à Bratislava, il faudra non seulement présenter une preuve de test Covid-19, en anglais, allemand, tchèque ou slovaque, mais aussi se faire tester à nouveau en Slovaquie, et, en plus, vous confiner quelques jours dans votre lieu de résidence, jusqu’à réception des résultats. Des pratiques qui garantissent probablement la sécurité de tous mais qui diminuent les envies de de tourisme…

Autres particularités

A noter qu’en Grèce, des voyageurs sont tirés au sort pour être testés à leur arrivée. Si le résultat est positif, vous devrez rester 15 jours en quarantaine aux frais de l’Etat.

L’Islande, elle, n’accepte pas les preuves de test d’autres pays. Une fois sur place, vous devrez soit vous mettre 15 jours en quarantaine, soit passer un test à l’aéroport. Pour l’instant, c’est gratuit, mais dès le 1er juillet, chaque test coutera 15.000 couronnes, soit un peu moins de 100€ !

Plus de Actu

Les plus lus

Notre Selection