Dans quels pays les Belges pourront-ils partir en vacances?

Une plage en Espagne - Unsplash/Martin Woortman
Une plage en Espagne - Unsplash/Martin Woortman
Teaser

Sans coordination au sein de l'UE, il y a finalement de quoi se perdre… Où les vacanciers belges pourront-ils partir cet été ? Et sous quelles conditions ? On fait le point.

Après plusieurs semaines dans le brouillard, les Belges s'approchent d'une perspective concrète pour leurs vacances d'été. Enfin. Le 15 juin prochain marque la réouverture des frontières à l'intérieur de l'Union Européenne. Mais ce n'est pas aussi simple que ça. Certaines exceptions existent, comme en Espagne qui n'ouvrira pas ses frontières avant le 1er juillet. Et la réouverture des frontières belges ne garantit pas pour autant que tous les autres pays européens accueilleront les Belges à bras ouverts.

Peu importe votre destination, il est toujours préférable de consulter le site des Affaires étrangères avant de planifier votre voyage.

Les pays sans restriction

Commençons par le positif: là où vous pourrez partir en vacances, sans plus aucune restriction. Cet été, les Belges pourront ainsi se rendre en France, leur destination préférée, aux Pays-Bas, en Allemagne, au Luxembourg, en Suisse, en Italie (depuis le 3 juin), en Autriche (à partir du 16 juin) ainsi qu'en Suède, où le virus ne semble pas encore sous contrôle. Et ce, sans passer par la case quarantaine ou test. Jusqu'ici, tout va bien. C'est pour le reste que ça se complique.

Les pays avec restriction et ceux qui maintiennent leurs frontières fermées

Plusieurs pays conservent des restrictions envers les voyageurs en provenance de la Belgique. C'est le cas, par exemple, de la Grèce où ils devront être soumis (au minimum jusqu’au 1er juillet) à un test Covid-19 systématique et à une auto-quarantaine obligatoire de 7 jours en cas de test négatif. Si ce dernier est positif, vous êtes bon pour une quarantaine sous surveillance pendant 14 jours.

Le Royaume-Uni impose également une quarantaine aux voyageurs arrivant de l'étranger. Cette restriction pourrait être levée dans les semaines à venir selon l'évolution de l'épidémie. Une mesure similaire est appliquée en Irlande et en Slovénie, ainsi qu'en Estonie, en Lettonie et en Lituanie, pour les pays où le nombre cumulé d'infections pour 100 000 habitants au cours des 14 derniers jours est supérieur à 15. Et, surprise, la Belgique est l'un des pays où ce taux se situe encore au-dessus de cette limite.

À partir du 15 juin, en Islande, les voyageurs, qui doivent remplir un formulaire de pré-enregistrement, peuvent choisir d’être testés pour le Covid-19 à leur arrivée sur le territoire ou bien d’aller en quarantaine pendant 14 jours. Pour entrer en République Tchèque, les Belges devront fournir un certificat de test négatif au virus. Moins contraignante, la Croatie demande seulement une preuve de réservation pour pouvoir entrer sur son territoire.

Pour l'instant, les Belges peuvent faire une croix sur un voyage au Danemark, en Norvège et en Hongrie.

Et hors UE?

Contrairement aux frontières intérieures, rouvertes de manière dispersée, la levée des restrictions aux frontières extérieures de l'Union Européenne pourrait être plus organisée. C'est en tout cas ce que souhaite la Commission européenne qui proposera une stratégie commune pour encadrer cette réouverture à compter du 1er juillet, comme une liste des pays concernés. Mais là encore, les voyageurs ne sont pas à l'abri d'un nouveau casse-tête.

Sur le même sujet

Plus de Actu

Notre Selection