Côte Belge : les mesures qu’il faudra respecter sur les plages

Il faudra bien prévoir sa journée à la plage...
Il faudra bien prévoir sa journée à la plage...
Teaser

D’ici quelques semaines, il sera à nouveau permis de s’installer sur les plages de la côté pour profiter du soleil. Mais selon certaines conditions. Réservations, comptage, délimitation au moyen de cordes… Chaque commune aura son propre règlement sur le sable.

En ce long week-end de Pentecôte ensoleillé, nombreux sont ceux qui, une autre année, se seraient empressés de rejoindre les plages de la Côte Belge.

Mais crise sanitaire oblige, impossible d’aller étendre sa serviette pour bronzer ou aller nager dans la mer du Nord. Les plages sont seulement ouvertes aux riverains pour une promenade.

Evidemment, d’ici quelques semaines, si le déconfinement se déroule comme prévu et que la courbe épidémique ne remonte pas, les règles devraient s’assouplir et permettre un retour des touristes sur le sable.

Les villes côtières s’y préparent déjà. Certaines ont même déjà établi des plans spéciaux pour cet été plus que particulier, afin que locaux et touristes puissent profiter à nouveau des quelques kilomètres de plages dont notre pays dispose. Mais chaque commune établit ses propres règles… Cet été, il sera donc difficile d’aller passer une journée à la plage sans avoir tout prévu à l’avance.

Réservations à Ostende

A Ostende, les touristes devront s’inscrire pour bronzer. La commune veut limiter ses plages les plus populaires à 30.000 personnes, ce qui permettra de respecter la distanciation sociale. Il faudra s’inscrire sur Internet, par téléphone ou via l’Office du Tourisme pour pouvoir se rendre en bord de mer. Les Ostendais, propriétaires ou locataires de seconde résidence, de cabines de plages auront, eux, toujours accès à la plage, tous comme les clients des hôtels.

Si l’annonce de cette mesure a fait grincer des dents, elle aura le mérite d’éviter des trajets inutiles et des déceptions à bon nombre de touristes.

Sur la plage elle-même, il est recommandé d’étaler une serviette de plage ou équivalent afin de s’attribuer une zone et maintenir des distances de sécurité.

La Panne choisit des cordes

La commune de La Panne a établi un tout autre système. Pour aller sur la plage, vous aurez besoin d’une corde réglementaire de 16 mètres !

Votre corde devra être placée sur le sable et délimitera l'emplacement dans lequel vous devrez rester. La limite est fixée à 4 personnes par corde. Chaque zone, de 16 mètres carré maximum donc, devra être espacée des autres de 2 mètres. S’il n’y a plus de place pour votre corde, vous ne pouvez pas rester sur le sable.

Cela devrait autoriser 16.000 visiteurs à la fois sur les plages de La Panne. Des équipes spéciales veilleront au suivi des règles et enlèveront les cordes laissées sans surveillance.

Des cordes officielles seront en vente à prix démocratique un peu partout dans la ville. Il sera aussi possible de créer la vôtre mais elle devra respecter certains critères et recevoir l'étiquette officielle de la commune.

Des plages découpées en zones à Blankenberge

Du côté de Blankenberge, on veut faire du « crowd control », tant dans la ville, répartie en quartiers où les visiteurs seront comptés, que sur les plages.

Les plus fréquentées seront divisées en 5 zones et pourront accueillir en tout 10.000 personnes, soit un tiers de leur capacité habituelle. Chacune de ces zones se verra attribuer un nombre maximal de visiteurs et leurs accès seront contrôlés par un personnel spécialisé. Sur le sable, des espaces seront délimités par des paravents et autres balises, installés par la commune, afin de respecter les distanciations.

Il sera possible de savoir quelles plages sont accessibles via des écrans à la gare et sur la place Leopold III.

Des « enclos » à Knokke

Du côté de Knokke-Heist, la ville a établi sur la plage des sortes d’enclos à l’aide de trois parois, délimitant ainsi des zones d’un peu plus de 9 mètres carré. Il s’agira des seuls emplacements où il sera permis de s’installer sur le sable. Pas de contrôles à l’entrée ou de réservations, ça sera « premier arrivé, premier servi ».

Des enclos sur la plage à Knokke.

Notre Selection