Le chanteur guinéen Mory Kanté est décédé

Mory Kante - IMAGO
Mory Kante - IMAGO
Teaser

Quelques semaines après Manu Dibango et Tony Allen, l'Afrique perd un troisième musicien de premier plan avec celui qu'on nommait "le griot électrique". Il avait 70 ans.

Mory Kanté est l'inventeur du "kora rock", du nom de cet instrument d'origine malienne dont il se servait comme d'une guitare électrique. Né en Guinée le 29 mars 1950 dans une famille de griots (chargés de perpétrer la tradition orale), il commence sa carrière de musicien au début des années 70 en jouant notamment dans l'orchestre de Salif Keita avant de se lancer sous son nom à la fin de la décennie.

En 1988, il rencontre un succès foudroyant avec "Yeké Yeké", sans doute la chanson africaine la plus connue de l'histoire. Une petite bombe afro-funk matinée de rock qui continue de faire danser la planète. Son dernier album, "La Guinéenne", est sorti en 2012.

Mory Kanté est mort d'une longue maladie à l'hôpital de Conakry. Le président guinéen Alpha Condé a rendu hommage à l'artiste sur Twitter, officialisant la nouvelle et saluant "un parcours exceptionnel" et "une fierté".

Plus de Culture