La deuxième phase du déconfinement confirmée

©belgaimage164146451
©belgaimage164146451
Teaser

Le Conseil national de sécurité (CNS) s’est réuni ce mercredi et l’a confirmé : la deuxième phase du déconfinement aura bien lieu dès le 18 mai. Écoles, coiffeurs, marchés et activités sportives : voici ce qui change à partir de lundi.

C’est officiel : la deuxième phase du déconfinement prendra effet dès ce lundi 18 mai. Le Conseil National de Sécurité (CNS), qui regroupe autour de la Première ministre Sophie Wilmès (MR)  les vices-premiers ministres fédéraux ainsi que les présidents des Régions et des Communautés, a pris une série de décisions qui balisent cette deuxième phase :

-Comme cela avait déjà été annoncé, les écoles rouvriront partiellement ce lundi. Les classes de 6ème primaire, de 6ème et de 7ème secondaire retrouveront les bancs de l’école, par groupe de dix élèves maximum. Sophie Wilmès a voulu rassurer : cette décision a été prise après « avis » et moyennant « l’accord » des professionnels de la santé, en concertation avec les acteurs « du secteur ».

- Les métiers de « contacts » , comme les coiffeurs ou les esthéticiens, vont pouvoir reprendre leurs activités ce lundi, moyennant des conditions strictes : ils ne travailleront que sur rendez-vous ; le port du masque y sera « obligatoire » et la distanciation physique entre clients devra être garantie.

- les marchés pourront de nouveau être organisés, à condition qu’il n’y ait pas plus de 50 marchands, et après accord des autorités locales. Un plan de circulation devra être tenu au sein du marché ; les maraîchers devront porter le masque ; pour les clients, le port du masque ou « de toute autre protection couvrant à la fois la bouche et le nez » sera « fortement » conseillée. La distanciation physique entre les clients devra également être garantie.

-les infrastructures « d’intérêt naturel » comme les parcs animaliers pourront rouvrir, moyennant l’organisation d’une billetterie en ligne ou par téléphone, la tenue d’un plan de circulation des clients sur le site et le respect, toujours, des distances physiques entre les clients. Les cafés et restaurants dans ces infrastructures resteront eux, fermés.

-Niveau sport : les entraînements réguliers en club, tout comme les leçons en extérieur ou en club pourront reprendre, mais seront limités à des groupes de 20 personnes, en présence d’un entraîneur et moyennant le respect « des distances de sécurité ». Les clubs ne pourront rouvrir qu’à condition que les mesures de sécurité soient prises.

-les mariages et les enterrements de maximum 30 personnes sont maintenant possibles. Les réceptions sont par contre toujours interdites.

-des dispositions concernant la culture ont également été annoncées.

La phase 3 et les phases suivantes

La phase 3 du déconfinement, qui devrait notamment inclure la réouverture progressive des cafés et restaurant, n’aura pas lieu avant le 8 juin. Les autorités sanitaires vont se laisser encore du temps pour consulter les experts, du GEES (groupe d'experts en charge de l'exit strategy) notamment. Elles étudieront progressivement l’élargissement des contacts sociaux, la reprise graduelle des activités de culte, de stages de jeunesse ou d’événements récréatifs. Quoi qu’il en soit, toutes les manifestations culturelles, de sport ou récréatives sont interdites jusqu’au 30 juin minimum. Sophie Wilmès a d’ores et déjà prévenu qu'il fallait « se rendre à l’évidence », le retour à la vie normale n’aura pas lieu avant l’été. Des mesures quant à la reprise du tourisme et à l’organisation des vacances seront également étudiées ultérieurement.

Plus de Actu

Les plus lus