Pas de retrouvailles sans gestes barrières: la preuve en vidéo

un dîner en famille
un dîner en famille
Teaser

Une vidéo interpellante montre comment le virus se propage lors d'un dîner. À regarder avant vos retrouvailles en famille ou entre amis.

À partir de ce dimanche, jour de la fête des mères, les Belges vont pouvoir recevoir chez eux la visite d’amis ou de membres de leur famille. Chaque foyer peut ainsi accueillir à son domicile jusqu’à maximum quatre personnes, toujours les mêmes. Après deux mois de confinement, ces contacts sociaux sont plus que bienvenus, mais ils ne doivent pas faire oublier pour autant les règles sanitaires.

« Plus que le nombre de personnes, le problème, ce sont les conditions dans lesquelles les contacts auront lieu », insistait jeudi matin l'épidémiologiste Marius Gilbert sur les ondes de Bel RTL. Au moment des retrouvailles, pas question donc de se serrer dans les bras ou de claquer la bise. Les gestes barrières restent en vigueur et le port du masque est recommandé si, parmi les invités, se trouve une personne à risque. Avant d'entrer chez ses hôtes, il ne faut pas oublier de se laver les mains.

La vitesse à laquelle se propage le virus pendant un dîner

Afin de limiter le risque de transmission, ce premier réflexe est d'une importance capitale. La preuve, en images, avec cette expérience menée par le média japonais NHK pour démontrer la facilité avec laquelle le virus se propage pendant un dîner. Pour ce faire, la personne soi-disant infectée reçoit du liquide phosphorescent dans la main, avant de participer à un buffet avec neuf autres personnes.

Le résultat est sans équivoque. Au bout de 30 minutes, le pseudo-virus, visible sous ultra-violets, est présent sur la table, les assiettes, les serviettes, les couverts mais aussi, et surtout, sur chaque convive. Trois d'entre eux en ont même sur le visage. Le message d'une telle vidéo est simple: prudence ou gare à la deuxième vague!

Plus de Actu

Les plus lus