Little Richard, parrain du rock, est décédé à l’âge de 87 ans

Little Richards
Little Richards
Teaser

Créateur de Tutti Frutti, l’extravagant chanteur et pianiste américain, avait inspiré les Beatles, Johnny, Prince, les Rolling Stones et bien d’autres encore…

Dans le documentaire Lemmy, consacré au leader disparu de Mötörhead, on voit Lemmy Kilmister en pleine discussion avec Dave Grohl des Foo Fighters au sujet de leur plus grande idole commune : Little Richard. « Pour moi, c’est le premier rebelle du rock», dit Lemmy. « Le mec, il est né en le 5 décembre 1932 à Macon, e Géorgie, l’état le plus raciste et le plus conservateur des Etats-Unis. Il était black, bisexuel, se maquillait, buvait de l’alcool, prenait de la dope, chantait des trucs pervers, gesticulait, jurait.  Et tout ça dans les années 50. Et aujourd’hui, tous ceux qui font du rock and roll lui doivent quelque chose.» Tout est dit.

Mötörhead et les Foo Fighters ne sont pas, du reste, les seuls à se réclamer de Little Richard qui est décédé ce samedi  9 mai à Los Angeles, à l’âge de 87 ans. Des Beatles qui ont repris plusieurs de ses tubes (Tutti Frutti, Long Tall Sally, Good Golly Miss Molly, Whole Lotta Shakin’ Goin’ On) à Prince qui a singé son jeu de scène, Bowie, les Stones ou Elton John, sans oublier les rockers frenchie Johnny Hallyday et Eddy Mitchell  qui, après avoir avoir adapté ses standards dans les années 60,  avaient réussi à chanter avec leur maître en 2006 sur l’album Jambalaya d’Eddy Mitchell, beaucoup d’artistes lui doivent beaucoup. 

De son vrai nom Richard Penniman, le pianiste américain bondissant et hurlant était en mauvaise santé depuis de longues années. C’est son fils Danny Jones Penniman qui a annoncé la nouvelle au magazine américain Rolling Stone. La cause de son décès est encore inconnue.
 

Plus de Aucun nom

Les plus lus