Commerces, contacts sociaux: le Conseil national de sécurité confirme la poursuite du déconfinement

@BelgaImage
@BelgaImage
Teaser

Comme annoncé il y a une semaine et demie, les magasins, sauf exceptions, vont pouvoir être déconfinés. Le Conseil national de sécurité (CNS) a également fait une annonce inattendue en matière sociale: les visites à domicile de quatre personnes, toujours les mêmes, sont autorisées dès le 10 mai.

En sortant de la réunion du CNS, le vice-Premier ministre David Clarinval a dévoilé qu’il y aurait « une bonne nouvelle » aujourd’hui. Sophie Wilmès l’a en effet confirmé quelques minutes plus tard en conférence de presse : le retour des contacts sociaux va arriver avec de l’avance. D’abord prévu pour la phase 2, le gouvernement a voulu faire un geste pour apaiser les tensions liées à l’isolement social en le plaçant en partie lors de la phase 1B. Les décisions définitives concernant les commerces ont constitué l’essentiel du reste de cette nouvelle réunion, avec également quelques modifications par rapport aux annonces faites par le passé.

La «bonne nouvelle» sociale

La grande nouvelle de cette conférence de presse est donc l’élargissements des contacts sociaux et ce dès ce dimanche, à savoir le 10 mai. Jusque-là, il sera seulement possible de voir deux personnes externes au foyer à l’extérieur et avec le respect des distances de sécurité. À partir de cette date-là, «chaque famille pourra accueillir à son domicile jusqu’à maximum quatre personnes, toujours les mêmes, qui devront toujours se voir dans un seul et unique foyer, comme s’il y avait un contrat de réciprocité», développe Sophie Wilmès. Les distances de sécurité doivent évidemment toujours être respectées et s’il y a la possibilité de se retrouver sur sa terrasse ou dans son jardin, il est demandé à ce que cette réunion soit faite dans ce cadre-là. La Première ministre précise que les forces de police ne vont pas rentrer dans les domiciles pour vérifier cela et compte sur la responsabilité de la population pour respecter cette mesure.

Parmi les autres précisions qui ont été apportées, on trouve le fait que parmi les quatre personnes en question, les enfants sont bel et bien comptabilisés. Il n’est donc pas possible d’inviter quatre connaissances accompagnées de leurs enfants. La Première ministre a appelé à ce qu’une attention particulière soit apportée aux personnes fragiles et âgées, plus susceptibles de pâtir d’une éventuelle contagion au Covid-19. Enfin, le gouvernement demande à être attentif dans ce cadre-là aux contacts qui sont opérés pour pouvoir retracer plus facilement le parcours d’un malade s’il venait à y en avoir un.

Les magasins rouverts mais des concessions sur d’autres plans

Le deuxième volet concerne, comme prévu, les commerces et ce à partir du 11 mai (sauf ceux de contact comme les coiffeurs, les bars, les restos… qui restent fermés). À cette occasion, de nombreuses précisions ont été émises pour savoir comment ce retour allait se dérouler. Comme c’est le cas pour les rares magasins déjà ouverts, les commerces ne pourront ouvrir que s’ils respectent la présence d’un client pour 10 m² et qui resterait jusque maximum 30 minutes. Pour les plus petits magasins, des exceptions sont prévues. Les employeurs doivent aussi être responsables de la santé de leurs travailleurs en garantissant des conditions de travail sûres. Cela passe notamment par le port de protections et par le respect de la distance sociale.

Du point de vue des clients, le gouvernement demande à ce qu’ils fassent leurs courses seuls. Une exception cependant: les moins de 18 ans pourront être accompagnés par un parent. La population est invitée à se rendre dans les communes proches du domicile ou du lieu de travail et émet une dernière recommandation, à savoir que si une personne voit qu’un centre commercial est bondé, elle doit rebrousser chemin et revenir une autre fois.

Côté mauvaises nouvelles, on peut toutefois noter que les compétitions sportives sont annulées jusqu’au 31 juillet, et que les excursions ainsi que la possibilité d’aller dans des secondes résidences ont été reportées de la phase 2 (18 mai) à la phase 3 (8 juin au plus tôt). Le télétravail, quant à lui, continue comme à l'heure actuelle.

Sur le même sujet

Plus de Actu

Les plus lus