Reprise en entreprise : les mesures contre le Covid-19

belga
belga
Teaser

Patrons et syndicats se sont entendus sur une série de mesures à respecter afin de limiter la propagation de l’épidémie. Cloisons entre travailleurs, circulation à sens unique dans les couloirs, horaires aménagés, etc. L’organisation du travail sera encore chamboulée ce lundi.

 

Plusieurs centaines de milliers de travailleurs devraient être de retour sur leur lieu de travail ce lundi 4 mars. Pour cette première phase du déconfinement, patrons et syndicats se sont entendus sur une batterie de mesures à respecter en entreprise, afin d’éviter un effet rebond de l’épidémie. Ces directives sont rassemblées dans un guide, téléchargeable sur le site du SPF Emploi.  Cet outil générique sera susceptible d’être personnalisé au vu des contextes spécifiques à chaque secteur d’activité.

Le guide consacre dans l’entreprise la règle du 1,5 mètre de distance entre les travailleurs. Son respect n’est pas toujours facile à assurer et peut dépendre de la spécificité de chaque métier, de l’environnement de travail ou du nombre de personnes présentes, etc. Lorsqu’il est impossible de garantir cette distance de sécurité, l’employeur devra veiller à mettre en place des mesures d’organisation et des équipements de protection collective, comme des marquages au sol, des rubans ou des barrières physiques (des cloisons par exemple) délimitant des zones à ne pas franchir. 

Le port de masques buccaux pourra être « certainement » envisagé comme une mesure « complémentaire, en association avec d'autres mesures de prévention et dans le respect de la hiérarchie de la prévention », c’est-à-dire « après épuisement des mesures d'organisation et des équipements de protection collective ».

Arriver et circuler sur le lieu de travail

Il est demandé aux employeurs d’éviter l’arrivée simultanée des travailleurs au travail. Il faudra donc prévoir « si possible » plusieurs voies d’entrée et de sortie, ainsi qu’envisager la circulation à sens unique dans les couloirs. Il est également demandé d’examiner les possibilités de répartir le travail au cours de la journée (commencer plus tôt ou plus tard que d’habitude) pour diminuer le nombre de personnes présentes au même moment. L’utilisation des ascenseurs est déconseillée ; si elle est inévitable, le guide recommande de limiter le nombre simultané d’utilisateurs, de garder ses distances et de « se tenir dos à dos ».

Postes de travail

Même chose ici : une distance minimum d’un 1,5 mètre doit être autant que possible garantie entre les postes de travail. Dans le cas contraire, il faudra veiller à installer des cloisons, à n’utiliser qu’un bureau sur 2 (dans les open space), à travailler dans des pièces séparées ou dos à dos plutôt que face à face, etc. La distanciation sociale sera également de mise dans les espaces récréatifs et à la cantine d’entreprise. Le guide recommande de manger de préférence des déjeuners faits maison ou des repas préemballés.

Sensibiliser aux mesures d’hygiène

Les employeurs devront insister sur le respect des gestes barrières (tousser dans le creux du coude ou dans un mouchoir jetable, etc.) et des mesures d’hygiène. Des gels « appropriés » pour les mains devront être fournis, ainsi que du savon liquide, de préférence « dans des distributeurs qui ne doivent pas être touchés ». Dans la mesure du possible, des toilettes supplémentaires devront être installées. Les postes et outils de travail devront également être « régulièrement » nettoyés. 

Plus de Actu

Les plus lus